Homéopathie

CARDUUS MARIANUS

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
1 avis
GÉNÉRALITÉ
Forme : Granules - Doses - Gouttes 4DH
Nom : CARDUUS MARIANUS
Indications thérapeutiques : Insuffisance veineuse

Origine de la souche Homéopathique

C'est le chardon-Marie, plante de la famille des Asteraceae, caractérisée par ses feuilles épineuses marbrées de blanc le long des nervures. La teinture mère est obtenue à partir des fruits séchés de la plante (ce sont des akènes noirs luisants).

A quoi sert-il ?

Carduus marianus est une souche homéopathique principalement utilisée :

Quand et comment le prendre ?

Ce remède homéopathique est à prendre en dehors des repas, du tabac, du café ou encore de la menthe. Les granules et les doses sont à laisser fondre sous la langue. Chez les nourrissons, ces formes peuvent être dissoutes dans un peu d'eau.

 

  • Prendre Carduus marianus 4DH : 20 gouttes buvables à diluer dans un fond d'eau matin, midi et soir avant les repas. Ce traitement est à effectuer sur une période de 3 mois environ.

Grossesse & allaitement

Ce médicament peut être utilisé au cours de la grossesse et de l'allaitement.

Particularité

Les granules et les doses globules sont à base de saccharose et de lactose. Les gouttes buvables sont des solutions hydro-alcooliques.

 

Le conseil de votre pharmacien

Dans le drainage hépato-vésicualire, Carduus marianus est souvent associé à d'autres médicaments homéopathiques d'action semblable : Berberis vulgaris, Taraxacum dens leonis, Chelidonium majus, Solidago virga aurea.

 

Sources

Homéopathie, Thérapeutique et Matière Médicale, CD-Rom édition 2005, éditeur : CEDH.

 

 

À lire aussi

Soulager la circulation et l'insuffisance veineuse par l'homéopathie

Eliminations des toxines avec l’homéopathie

Le guide des souches homéopathiques

 

 

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis