Homéopathie

CAPSICUM ANNUUM

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
33 avis
GÉNÉRALITÉ
Forme : Granules - Doses
Nom : CAPSICUM ANNUUM
Indications thérapeutiques : Otite, Rhinopharyngite

Origine de la souche Homéopathique

Capsicum annuum : c'est le piment doux ou piment des jardins, plante d'Amérique du Sud de la famille des Solanaceae, caractérisée par son fruit de couleur verte, jaune ou rouge en fonction de sa maturité. C'est à partir du fruit que la teinture mère est obtenue.

A quoi sert-il ?

Capsicum annuum est une souche homéopathique principalement indiquée :

  • en cas d'otite avec des douleurs aux oreilles "comme un coup de poignard" ;

  • en cas de rhinopharyngite avec une sensation de brûlure "cuisante comme par du poivre" ;

  • en cas de douleur brûlante de l'urètre suite à l'ingestion excessive d'aliments épicés.

Quand et comment le prendre ?

Ce médicament homéopathique est à prendre en dehors des repas, du tabac, du café ou encore de la menthe. Les granules et les doses sont à laisser fondre sous la langue.

 

  • Dans les otites : Capsicum annuum 7 CH : 5 granules toutes les heures, puis espacer les prises avec les améliorations. Traitement sur 2 jours. Dans cette indication, Capsicum annuum est à associer à Ferrum phosphoricum 9 CH : 5 granules matin et soir pendant 3 jours.

  • Dans les affections rhinopharyngées caractérisées par la sensation de brûlure "cuisante comme par du poivre" : Capsicum annuum 7 CH : 5 granules toutes les heures puis espacer les prises avec les améliorations. Traitement sur 2 jours.

  • En cas de douleur brûlante de l'urètre suite à l'ingestion excessive d'aliments épicés : Capsicum annuum 7 CH : 5 granules toutes les heures puis espacer les prises avec les améliorations. Traitement sur 2 jours.

Grossesse & allaitement

Ce médicament peut être utilisé au cours de la grossesse et de l'allaitement.

Particularité

Les granules et les doses globules sont à base de saccharose et de lactose.

 

Le conseil de votre pharmacien

En l'absence d'amélioration rapide, il est conseillé de consulter son médecin.

 

Sources

Homéopathie, Thérapeutique et Matière Médicale, CD-Rom édition 2005, éditeur : CEDH.

 

 

À lire aussi

Le guide des souches homéopathiques

Homéopathie : Questions - réponses

 

 

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
33 avis