Homéopathie

CALCAREA PHOSPHORICA

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
85 avis
GÉNÉRALITÉ
Forme : Granules - Doses - comprimés 6DH
Nom : CALCAREA PHOSPHORICA
Indications thérapeutiques : Acné, Algodystrophie, Céphalée migraine, Dystrophie de croissance, Infection orl, Trouble digestif nourisson, Trouble gynécologique

Origine de la souche Homéopathique

Calcarea phosphorica est une souche homéopathique de phosphate tricalcique (poudre blanche contenant un mélange de phosphates).

A quoi sert-il ?

Calcarea phosphorica est un médicament homéopathique très utilisé en homéopathie de par son action sur les cellules et les tissus riches en calcium et en phosphore (tels que les tissus osseux, les cellules nerveuses, le sang).

Cette souche est en particulier indiquée chez des sujets longilignes :

  • en cas de troubles digestifs chez le nourrisson ;

  • dans certains cas de dystrophies de croissance : les cyphoses dorsales (courbure de la colonne vers l'arrière à l'origine de la bosse du dos), la maladie d'Osgood Schlatter (pathologie concernant l'insertion du tendon rotulien), ou la maladie de Scheuermann (pathologie touchant les vertèbres durant la période de croissance et entraînant une cyphose dorsale douloureuse). Ce médicament intervient aussi bien en prévention qu'en complément du traitement orthopédique ;

  • en cas de mal de tête provoqué essentiellement par un surmenage, ou en cas de fatigue chez l'adolescent ;

  • en cas d'infection O.R.L. et pulmonaires qui ont tendance à récidiver ;

  • dans le traitement de l'acné ;

  • en prévention du cal fibreux ;

  • en cas de retard de consolidation osseuse ;

  • en cas d'arthralgies sacro-iliaques (douleur du bas du dos) ou de pubalgies (douleur au niveau du pubis) ;

  • en cas d'algodystrophie (c'est un syndrome douloureux caractérisé par un ensemble de symptômes touchant des articulations, suite à un traumatisme ou à une intervention chirurgicale même minime) ;

  • dans certains troubles gynécologiques : leucorrhées (écoulements génitaux blanchâtres), dysménorrhées (règles difficiles et douloureuses), hyperménorrhées (règles trop abondantes).

Quand et comment le prendre ?

Ce remède homéopathique est à prendre en dehors des repas, du tabac, du café ou encore de la menthe. Les granules et les doses sont à laisser fondre sous la langue. Chez les nourrissons, ces formes peuvent être dissoutes dans un peu d'eau.

 

  • Dans les troubles digestifs chez le nourrisson : Calcarea phosphorica 9 CH : 5 granules par jour pendant 1 mois.

  • Dans les dystrophies de croissances : Calcarea phosphorica 30 CH : 1 dose par semaine (le dimanche par exemple) pendant 6 mois. Dans cette indication, ce médicament peut être associé à Silicea .

  • Dans le mal de tête, ou en cas de fatigue chez l'adolescent : Calcarea phosphorica 15 CH : 5 granules 3 fois par semaine pendant 3 mois.

  • En cas d'infections O.R.L. et pulmonaires répétées : Calcarea phosphorica 30 CH : 1 dose par semaine (le dimanche par exemple) pendant 6 mois.

  • Dans l'acné : Calcarea phosphorica 30 CH : 1 dose par semaine (le dimanche par exemple) pendant 3 mois.

  • En prévention du cal fibreux ou pour favoriser la consolidation osseuse (suite de fractures par exemple) : Calcarea phosphorica 7 ou 9 CH : 5 granules matin et soir pendant 1 mois.

  • Dans les douleurs au sacrum ou les pubalgies : Calcarea phosphorica 15 CH : 5 granules par jour pendant 2 mois.

  • En cas d'algodystrophie : Calcarea phosphorica 5 CH : 5 granules par jour pendant 2 mois.

  • En cas de troubles gynécologiques cités précédemment : Calcarea phosphorica 9 CH : 1 dose par semaine (le dimanche par exemple) pendant 6 mois.

Grossesse & allaitement

Ce médicament peut être utilisé au cours de la grossesse et de l'allaitement.

Particularité

Les granules et les doses globules sont à base de saccharose et de lactose.

Le conseil de votre pharmacien

En l'absence d'amélioration, il est conseillé de consulter un médecin.

 

Sources

Homéopathie, Thérapeutique et Matière Médicale, CD-Rom édition 2005, éditeur : CEDH.

 

 

À lire aussi

La fatigue et l'homéopathie

Traiter l'acné avec l'homéopathie

Le guide des souches homéopathiques

 

 

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
85 avis