Homéopathie

CALCAREA FLUORICA

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
16 avis
GÉNÉRALITÉ
Forme : Granules - Doses - comprimés 6DH
Nom : CALCAREA FLUORICA
Indications thérapeutiques :

Origine de la souche Homéopathique

Le nom français de ce remède est le fluorure du magnésium (CaF2). C’est une poudre blanche pratiquement insoluble dans l’eau.

A quoi sert-il ?

Ce remède d’action limitée a plusieurs indications. Elles correspondent plus ou moins à une carence ou à un excès de fluor.

  • Tout d’abord, Calcarea fluorica peut être utilisé dans toutes les excroissances osseuses telles que les kystes osseux, les déformations osseuses de l’arthrose.

  • Il a également sa place dans les fibroses des différents organes (transformation fibreuses du tissu efficace) et dans les indurations (tumeurs, nodosités).

  • Il est aussi prescrit dans l’hyperlaxité des ligaments (luxations) et l’asymétrie du squelette (scoliose).

  • Il est particulièrement indiqué chez les personnes de constitution fluorique (dissymétrie du squelette, irrégularité morphologique). Ces personnes sont caractérisées par leur tempérament méthodique, indiscipliné et par leurs préoccupations financières excessives.

Quand et comment le prendre ?

  • Ce remède se prend généralement en traitement de fond chez les personnes qui présente de nombreuses similitudes avec ce remède (constitution fluorique, excroissances indurées, luxations à répétition…). Il se prend alors à la posologie d’une dose de 15 CH, le dimanche tous les 15 jours.

 

Ce remède homéopathique est à prendre en dehors des repas, du tabac, du café ou encore de la menthe. Les granules et les doses sont à laisser fondre sous la langue. Chez les nourrissons, ces formes peuvent être dissoutes dans un peu d'eau.

Grossesse & allaitement

Ce médicament peut être utilisé au cours de la grossesse et de l'allaitement.

Particularité

Les granules et les doses globules sont à base de saccharose et de lactose. 

Le conseil de votre pharmacien

Pour toutes les indurations et excroissances, il faut impérativement aller consulter un médecin pour s’assurer du caractère bénin de ses affections.

 

Sources

Homéopathie, Thérapeutique et Matière Médicale, CD-Rom édition 2005, éditeur : CEDH.

 

 

À lire aussi

Le guide des souches homéopathiques

L'homéopathie, quelques précisions...

 

 

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
16 avis