Homéopathie

ARGENTUM METALLICUM

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
0 avis
GÉNÉRALITÉ
Forme : Granules - Doses
Nom : ARGENTUM METALLICUM
Indications thérapeutiques : Laryngite, Vaginite

Origine de la souche Homéopathique

C'est l'argent (Ag). C'est un métal relativement ductile et très malléable, apprécié notamment pour son éclat blanc particulier.

A quoi sert-il ?

Argentum metallicum est un médicament homéopathique essentiellement indiqué :

  • en cas de laryngites, surtout chez les orateurs ou les chanteurs, se traduisant par une difficulté à émettre des sons ;

  • en cas de vaginite (inflammation du vagin), associée à la production d'un mucus grisâtre malodorant.

Quand et comment le prendre ?

Ce remède homéopathique est à prendre en dehors des repas, du tabac, du café ou encore de la menthe. Les granules et les doses sont à laisser fondre sous la langue. Chez les nourrissons, ces formes peuvent être dissoutes dans un peu d'eau.

 

  • Dans la laryngite du chanteur (avec dysphonie) : Argentum metallicum 5 CH : prendre 5 granules matin et soir pendant 3 mois. Par contre, en cas de laryngite du chanteur avec la sensation d'avoir une écharde coincée : utiliser plutôt Argentum nitricum 7 CH : 5 granules à prendre matin et soir pendant 3 mois.

  • En cas de vaginite avec production d'un mucus grisâtre : Argentum metallicum 5 CH : 5 granules à prendre matin et soir pendant 1 mois.

Grossesse & allaitement

Ce médicament peut être utilisé au cours de la grossesse et de l'allaitement.

Particularité

Les granules et les doses globules sont à base de saccharose et de lactose.

Le conseil de votre pharmacien

En l'absence d'amélioration rapide, il est recommandé de consulter un médecin.

 

Sources

Homéopathie, Thérapeutique et Matière Médicale, CD-Rom édition 2005, éditeur : CEDH.

 

 

À lire aussi

L'homéopathie, quelques précisions...

Homéopathie : Questions - réponses

 

 

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis