Aromathérapie

Thym vulgaire à linalol

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
0 avis
GÉNÉRALITÉ
Huile Essentielle : Huile essentielle de Thym vulgaire à linalol
Nom Latin : Thymus vulgaris CT linalol
Partie Distillé : la sommité fleurie
Molécule Aromatique Principale : linalol (60 %)

Déscriptif de la plante

Thymus est un genre de la famille des Lamiacées qui comporte plus de 300 espèces. Ce sont des plantes, riches en huiles essentielles, rampantes ou en coussinet portant de petites fleurs rose pâle ou blanches. Le Thym à linalol peut constituer des populations homogènes dans des stations d'étendue restreinte. Dans tous ces cas, l'habitat est situé en moyenne altitude, entre 500 et 1000 mètres et caractérisé par un ensoleillement moins intense, une température plus faible et une humidité de l'air plus élevée que dans la plaine. Toutefois, ce thym peut pousser dans des conditions écologiques bien différentes.

A quoi sert-elle ?

  • Stomatite candidosique +++

  • Gastrite, entérocolites bactériennes ++

  • Cystite candidosique, pyélonéphrite ++

  • Bronchite, bronchopneumonie +

  • Fatigue nerveuse ++

  • Psoriasis, verrues ++

 

+ = conseillé ++ et +++ = recommandé ++++ et +++++ = vivement conseillé

Quand et comment la prendre ?

 

 

Voie interne : pour les affections buccales, broncho-pulmonaires et urinaires, prendre 4 x par jour jusqu'à amélioration franche 2 gouttes dans du miel ou sur un sucre de canne.

 

 

 

 

 

Voie externe : pour son action stimulante, 3 à 4 gouttes 3 fois par jour le long de la colonne vertébrale et/ou sur le plexus solaire.

 

 

 

 

HE = huile essentielle HV = huile végétale

Grossesse & allaitement

déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes et aux enfants de moins de 8 ans

Toxicité

Aucune aux doses thérapeutiques.

Le conseil de votre pharmacien

Favorisée chez l'enfant, parce que les chémotypes de thym à phénols seraient trop agressives, cette H.E.C.T est une bonne alternative contre les rhinites, otites et toutes les affections broncho-pulmonaires.

Sources

L'aromathérapie, se soigner par les huiles essentielles, D. Baudoux, éditions Amyris, 2010.

Huiles essentielles chémotypées, A. Zhiri, D. Baudoux, ML Breda, éditions Inspir, 2009.

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis