Aromathérapie

Romarin à verbénone

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
0 avis
GÉNÉRALITÉ
Huile Essentielle : Huile essentielle de Romarin à verbénone
Nom Latin : Rosmarinus officinalis CT verbénone
Partie Distillé : la sommité fleurie
Molécule Aromatique Principale : verbénone, acétate de bornyle

Déscriptif de la plante

Le romarin est une plante vivace vigoureuse, aux feuilles gris-vert en forme d'aiguilles et qui porte des fleurs blanchâtre à bleu et apprécie le climat marin. L'origine géographique détermine fortement sa composition biochimique.

A quoi sert-elle ?

  • Bronchite, asthme, sinusite, congestion pulmonaire +++

  • Peau sèche, peau “cartonnée”, rides +++

  • Couperose, acné, séborrhée, varicosités +++

  • Hypotension, palpitations, extrasystoles +++

  • Congestion hépatique et vésiculaire, cirrhose, hépatite +++

  • Leucorrhée, vaginite leucorrhéique +++

  • Asthénie nerveuse et mentale, dépression +++

 

+ = conseillé ++ et +++ = recommandé ++++ et +++++ = vivement conseillé

Quand et comment la prendre ?

 

 

Pour les pathologies digestives (foie et intestin) : 2 gouttes sous la langue à jeun le matin dans du miel, de l'huile d'olive ou sur un sucre de canne.

 

 

 

 

Pour les affections de type nerveux : 3 gouttes H.E.C.T. + 2 gouttes H.V. noisette sur le plexus solaire ou la face interne des poignets ou la voûte plantaire (à renouveler au besoin).

Pour les infections ORL : 3 gouttes directement sur la zone concernée à répéter 3 fois par jour.

 

 

 

HE = huile essentielle HV = huile végétale

Grossesse & allaitement

Déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes et aux enfants de moins de 8 ans.

Toxicité

Pas d'usage prolongé sans l'avis d'un aromathérapeute

Le conseil de votre pharmacien

Le romarin à verbénone fournit une huile essentielle remarquable pour la dépuration et la décongestion du foie, de la vésicule biliaire et du pancréas. Un traitement d'une cure de 3 semaines à raison de 2 gouttes sur 1/4 de morceau de sucre de canne à sucer tous les matins stimulera vos émonctoires. A faire en mars et en septembre.

Sources

L'aromathérapie, se soigner par les huiles essentielles, D. Baudoux, éditions Amyris, 2010.

Huiles essentielles chémotypées, A. Zhiri, D. Baudoux, ML Breda, éditions Inspir, 2009.

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis