Aromathérapie

Ravintsara

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
27 avis
GÉNÉRALITÉ
Huile Essentielle : Huile essentielle de Ravintsara
Nom Latin : Cinnamomum camphora CT cinéole
Partie Distillé : la feuille
Molécule Aromatique Principale : sabinène, 1,8 cinéole, a-terpinéol

Déscriptif de la plante

Originaire de Madagascar et appelé aussi Cinnamomum camphoract cinéole, il pousse à l'état sauvage dans les forêts tropicales humides et peut atteindre 15 mètres. Ses feuilles sont ovales, alternes, coriaces et larges, persistantes et brillantes sur la face supérieure, rappelant son appartenance à la famille des Lauracées. La floraison a lieu de novembre à janvier et fournit une baie très caractéristique.

A quoi sert-elle ?

 

+ = conseillé ++ et +++ = recommandé ++++ et +++++ = vivement conseillé

Quand et comment la prendre ?

 

 

Voie interne : 2 gouttes H.E.C.T., 3 fois par jour, en synergie avec niaouli ou eucalyptus radiata, dans du miel, de l'huile d'olive ou sur un sucre de canne, sous la langue pour tous les états viraux et les troubles nerveux.

 

 

 

 

 

Voie externe : 5 gouttes H.E.C.T., 3 fois par jour, en massage de part et d'autre de la colonne vertébrale ou sur le thorax, selon les affections à traiter.

 

 

 

HE = huile essentielle HV = huile végétale

Grossesse & allaitement

Déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes et aux enfants de moins de 6 ans.

Toxicité

Aucune aux doses thérapeutiques.

Le conseil de votre pharmacien

Crise grippale : 20 gouttes pures d'HE de Ravintsara a répartir sur les faces internes des bras et le plexus solaire toutes les 4 heures pendant 1 à 2 jours maximum pour un adulte. Pendant les épidémies grippales de l'hiver, 6 gouttes en application locale sur la voûte plantaire ou sur le thorax matin et soir vous préserveront contre les agressions virales.

Sources

L'aromathérapie, se soigner par les huiles essentielles, D. Baudoux, éditions Amyris, 2010.

Huiles essentielles chémotypées, A. Zhiri, D. Baudoux, ML Breda, éditions Inspir, 2009.

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
27 avis