Aromathérapie

Eucalyptus smithii

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
0 avis
GÉNÉRALITÉ
Huile Essentielle : Huile essentielle d' Eucalyptus smithii
Nom Latin : Eucalyptus smithii
Partie Distillé : la feuille
Molécule Aromatique Principale : 1,8 cinéole, limonène

Déscriptif de la plante

Originaire d'Australie, l'eucalyptus fut rapidement planté dans les régions subtropicales de l'Asie et du bassin méditerranéen. Les aborigènes utilisaient les feuilles de l'eucalyptus pour traiter la fièvre et divers autres maux. Au XIXe siècle, on utilisait l'huile essentielle de l'eucalyptus pour aseptiser les cathéters urinaux dans les hôpitaux anglais.

De nos jours, elle entre dans la fabrication de dentifrices, de nombreuses préparations pharmaceutiques destinées aux diverses affections des voies respiratoires et de solvants endodontiques utilisés en dentisterie. Il y aurait environ 600 espèces différentes d'eucalyptus. Les plus connues sont : Eucalyptus globulus, Eucalyptus camaldulensis, Eucalyptus citriodora, Eucalyptus radiata, Eucalyptus regnans et Eucalyptus smithii.

A quoi sert-elle ?

 

+ = conseillé ++ et +++ = recommandé ++++ et +++++ = vivement conseillé

Quand et comment la prendre ?

 

 

Voie externe : contre la grippe et les affections des voies respiratoires, appliquer 2 à 3 gouttes sur le thorax, le dos et sur la plante des pieds. A répéter au besoin

 

 

 

 

HE = huile essentielle HV = huile végétale

Grossesse & allaitement

Déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes et aux enfants de moins de 8 ans.

Toxicité

Aucune aux doses thérapeutiques.

Le conseil de votre pharmacien

Pour vous protéger contre toutes les agressions virales grippales, utiliser cette huile en synergie avec du Mandravasarotra, en diffusion ultrasonique pendant une vingtaine de minutes toutes les trois heures.

Sources

L'aromathérapie, se soigner par les huiles essentielles, D. Baudoux, éditions Amyris, 2010.

Huiles essentielles chémotypées, A. Zhiri, D. Baudoux, ML Breda, éditions Inspir, 2009.

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis