Aromathérapie

Cyprès toujours vert

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
19 avis
GÉNÉRALITÉ
Huile Essentielle : Huile essentielle de Cyprès toujours vert
Nom Latin : le rameau
Partie Distillé : la fleur
Molécule Aromatique Principale : a-pinène, d 3 carène

Déscriptif de la plante

Originaire d'Asie, cet arbre à l'écorce gris-brun présente des feuilles très petites, vert foncé et des fleurs en petits groupes à l'extrémité des rameaux. Le fruit est un cône ovoïde (4 cm) vert puis brun à maturité avec des écailles embrassantes. Ces grands arbres pyramidaux et toujours verts étaient dédiés à Pluton, Dieu de l'empire des morts; ce qui explique sa présence fréquente dans les cimetières.

A quoi sert-elle ?

  • Hémorroïdes, varices, oedèmes des membres inférieurs +++

  • Congestion et adénome prostatique +++

  • Enurésie infantile +++

  • Drainage lymphatique, rétention hydrolipidique, cellulite +++

  • Couperose, varicosités +++

  • Toux spasmodiques, sèches ou coquelucheuses +++

 

+ = conseillé ++ et +++ = recommandé ++++ et +++++ = vivement conseillé

Quand et comment la prendre ?

 

 

Voie interne : 2 gouttes H.E.C.T. 3 fois par jour dans du miel, H.V. olive sous la langue, pour les toux et les congestions veineuses et prostatiques.

 

 

 

 

 

 

Voie externe : 3 gouttes H.E.C.T. + 3 gouttes H.V. noisette en onction sur les trajets veineux (pour la circulation), sur le thorax (si toux) ou sur le bas ventre pour l'énurésie et la prostate.

 

 

 

HE = huile essentielle HV = huile végétale

Grossesse & allaitement

Déconseillé chez la femme enceinte ou allaitante et les enfants de moins de 8 ans

Toxicité

Pas d'usage prolongé sans l'avis d'un aromathérapeute prudence dans les pathologies cancéreuses oestrogeno-dépendantes.

Le conseil de votre pharmacien

Composition pour pieds chauds et transpiration excessive : ciste : 2ml, cyprès : 5 ml, lavandin : 10 ml, menthe poivrée : 2 ml - 3 gouttes du mélange, en friction, matin et soir sur chaque voûte plantaire.

Sources

L'aromathérapie, se soigner par les huiles essentielles, D. Baudoux, éditions Amyris, 2010.

Huiles essentielles chémotypées, A. Zhiri, D. Baudoux, ML Breda, éditions Inspir, 2009.

A PROPOS DE CETTE FICHE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
19 avis