La naturopathie : retrouver le bien-être au quotidien

Les principes de la naturopathie
1 avis

On compterait en France à peu près 2.000 naturopathes, une profession qui existe depuis une trentaine d’années mais qui connaît actuellement un boom important. Qu’est-ce que la naturopathie ? Sur quels principes repose-t-elle ? Que peut-on en attendre ?

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Émilie Pommereau
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 20/07/2017

Qu’est-ce que la naturopathie ?

La naturopathie est une approche préventive de la santé qui consiste à prendre en main son hygiène de vie au quotidien grâce à des moyens naturels. Elle repose sur 10 techniques, dont les 3 premières sont les grands piliers :

  • la nutrition

  • la psychologie (gestion du stress et des émotions)

  • l’exercice physique (marche, yoga, taï-chi, vélo, natation, etc.)

  • l’hydrothérapie ou hydrologie (thalassothérapie, thermalisme, etc.)

  • les massages (non médicaux)

  • la réflexologie plantaire

  • la respiration (techniques empruntées au Yoga, méthodes de Plent, Jacquier, etc.)

  • la phytologie et l’aromathérapie (huiles essentielles, etc.)

  • les soins énergétiques (magnétisme)

  • les soins vibratoires (utilisation des couleurs, de la lumière, de la musique, etc.).

 

La naturopathie, une approche préventive

Considérée comme une « médecine douce* », « complémentaire », « non conventionnelle », la naturopathie est davantage axée sur la prévention, par opposition à la médecine allopathique pratiquée en Occident qui consiste à traiter les maladies. Une des premières vocations du naturopathe est de faire un bilan de vitalité « Tout le monde devrait consulter un naturopathe au moins une fois dans sa vie, même si tout va bien. C’est là que la naturopathie remplit pleinement son rôle : conserver une bonne santé », estime Maëva Papin, naturopathe en Normandie. En effet, le naturopathe n’a pas vocation à traiter des maladies ni à se substituer au médecin. « Cela fait partie de notre rôle de rediriger la personne vers un médecin lorsque nous l’estimons nécessaire et d’avertir une personne qui irait trop loin dans les méthodes naturelles au détriment d’un traitement médical qui lui a été prescrit. » Le naturopathe travaille en amont ou en complémentarité et fait des propositions pour améliorer le « terrain » de la personne (l’ensemble des facteurs qui assurent l’équilibre d’une personne).

 

La naturopathie, une prise en charge personnelle

D’après Dominick Léaud-Zachoval, naturopathe et président de la FÉNA, la Fédération Française des Écoles de Naturopathie, « le médecin s’intéresse à la maladie, tandis que le naturopathe s’intéresse à l’individu dans son ensemble ». La naturopathie se présente comme une approche holistique, c’est-à-dire qui considère l’individu dans sa globalité : son environnement, son alimentation, ses émotions, etc. Mais le naturopathe n’intervient jamais directement, il donne simplement des clés pour que la personne prenne elle-même sa santé en charge. « Dans certaines pratiques comme l’hypnose, la kinésithérapie, l’ostéopathie, le praticien fait tout. Le naturopathe, lui, ne fait que donner des conseils pour rendre la personne active dans sa démarche. Nous sommes en quelque sorte des " éducateurs de santé ". »

 

Que peut faire la naturopathie ?

« Aujourd’hui, on a de plus en plus de mal à supporter la douleur et l’inconfort. On a pris l’habitude de se tourner immédiatement vers des médicaments. Et c’est dommage car ce n’est pas toujours nécessaire », estime Maëva Papin. « En effet, la naturopathie peut offrir de bons résultats notamment pour les problèmes d’arthrose, de migraine, d’allergies et d’eczéma**. Elle peut aussi être un moyen intéressant d’accompagner les traitements anti-cancer afin de soulager certains effets secondaires. Attention toutefois à bien vérifier les interactions entre les plantes et les médicaments. »

 

Bien choisir son naturopathe

La naturopathie est une profession qui n’est ni réglementée ni reconnue en France. Pour cette raison, n’importe qui peut se proclamer naturopathe. Pour pallier ce vide juridique, des écoles de naturopathie se sont regroupées au sein de la FÉNA (Fédération Française des Écoles de Naturopathie) qui assure un tronc commun aux formations. « Nous organisons un examen commun qui assure que les naturopathes partagent la même base solide de formation, même si chaque école a une pédagogie différente », explique Dominick Léaud-Zachoval. La fédération a un partenariat avec l’OMNES (Organisation de la Médecine Naturelle et de l'Éducation Sanitaire), une association qui regroupe les naturopathes ayant suivi une formation de qualité avec un minimum de 1.200 heures de cours. « Aux personnes qui voudraient essayer la naturopathie, je leur conseille de rester prudentes avec le choix du naturopathe au moment de la consultation et de vérifier qu’il a un minimum de références dans sa formation, ou qu’il est issu d’une école affilée à la FÉNA. »

À lire aussi
Bouffées de chaleur & ménopause : les bienfaits des médecines douces
L’amour, la plus douce des médecines ?


*La naturopathie ne peut être qualifiée de discipline médicale ni paramédicale.
**Pour ces pathologies, n’interrompez jamais de vous-même le traitement prescrit par le médecin.

Source
Merci à Dominick Léaud-Zachoval, naturopathe et président de la FÉNA, la Fédération Française des Écoles de Naturopathies et à Maëva Papin, naturopathe certifiée FÉNA et membre de l’OMNES. 


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Émilie Pommereau
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 20/07/2017

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Les principes de la chromatothérapie
Projeter des lumières colorées sur le corps permettrait de traiter certaines maladies attestent les …
Soigner l'arthrose en cures thermales
Chaque année, près de 400.000 Français suivent une cure thermale pour traiter leurs problèmes d’arth…
Les vertus préventives de la gelée royale
Le remède serait-il dans la ruche ? La gelée royale est en tout cas très prisée pour renforcer le sy…