Les bienfaits de la gelée royale

Les vertus préventives de la gelée royale
21 avis

Le remède serait-il dans la ruche ? La gelée royale est en tout cas très prisée pour renforcer le système immunitaire, lors des changements de saison.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 29/02/2016

Qu’est-ce que la gelée royale ?

La gelée royale est une substance de couleur blanchâtre sécrétée par les jeunes abeilles nourricières. Elle est destinée à l’alimentation des larves au premier stade de leur développement, ce qui lui vaut l’appellation de « lait des abeilles ». Très riche en nutriments et micronutriments, la gelée royale contient des protéines, du sucre, des matières grasses mais aussi des minéraux et des vitamines, en particulier B1 et B5.

Produit d’exception, elle constitue également le régime privilégié des reines durant toute leur vie, soit cinq à six ans... contre 45 jours pour les abeilles ouvrières.

 

Des vertus préventives

La gelée royale ne permet pas de soigner des affections spécifiques. En revanche, grâce à ses qualités nutritives, la gelée royale est utilisée depuis longtemps pour renforcer l’immunité. Ses effets préventifs contre les infections ont été mis en évidence par plusieurs études. Par ailleurs, il est recommandé de prendre de la gelée royale en cure d’un mois, en automne et au printemps afin de prévenir la fatigue et autres refroidissements liés aux changements de saison.

Il n’existe pas de contre-indications particulières, hormis un terrain allergique. Les personnes allergiques au miel, au pollen, aux piqûres d’abeilles et aux plantes de la famille des composées (marguerite, échinacée, pissenlit, etc.) pourraient en effet être également allergiques à la gelée royale.

 

Gelée royale : en pot ou en ampoules ?

La gelée royale a été pendant longtemps un produit rare puisque chaque ruche n’en produit qu’une petite quantité. Aujourd’hui, les apiculteurs ont développé de nouvelles méthodes pour produire de la gelée royale : la reine est enlevée de la ruche afin d’inciter les ouvrières à élever de nouvelles reines et donc à produire plus de gelée royale.

Aujourd’hui, celle-ci se trouve donc facilement :

  • en pot, sous forme de gelée fraîche (à conserver au frigo) ou lyophilisée ;

  • sous forme d’ampoules à prendre chaque matin. Elle y est souvent mélangée à d’autres ingrédients comme le ginseng, l’acérola ou encore à des probiotiques, afin de renforcer son effet protecteur. Un cocktail d’énergie pour éloigner la fatigue et les petits maux... naturellement.


À lire aussi
Les bienfaits des probiotiques
À quoi servent les bifidus et lactobacilles ?


Sources
*Bugs as drugs, Part 1: Insects: the "new" alternative medicine for the 21st century? Cherniack EP. Altern Med Rev. 2010 Jul;15(2):124-35. Review. Texte intégral : www.altmedrev.com.
*Allergic reactions to honey and royal jelly and their relationship with sensitization to compositae. Lombardi C, Senna GE, et al. Allergol Immunopathol (Madr). 1998 Nov-Dec;26(6):288-90.
*Immunological Characterization of Honey Proteins and Identification of MRJP 1 as an IgE-Binding Protein. Hayashi T, Takamatsu N, et al. Biosci Biotechnol Biochem. 2011 Apr 5;75(3):556-60. Texte intégral : www.jstage.jst.go.jp.
Article réalisé en collaboration avec Maud Mingeau, pharmacienne Giphar spécialiste en nutrition.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 29/02/2016

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
21 avis

Voir aussi

Les principes de la chromatothérapie
Projeter des lumières colorées sur le corps permettrait de traiter certaines maladies attestent les …
Les principes de la naturopathie
On compterait en France à peu près 2.000 naturopathes, une profession qui existe depuis une trentain…
Soigner l'arthrose en cures thermales
Chaque année, près de 400.000 Français suivent une cure thermale pour traiter leurs problèmes d’arth…