Qu'est-ce qu'une huile essentielle ?

Aromathérapie : les huiles essentielles
1 avis

Les huiles essentielles peuvent soulager efficacement certains symptômes. Mais de quoi s'agit-il ?

Comment agissent-elles ?

Sont-elles sans danger ?

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Candice Leblanc
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 14/05/2012

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, une huile essentielle n'est pas forcément huileuse !

En fait, il s'agit d'une essence volatile contenue dans une partie de plante aromatique : écorce, fleur, feuille, bourgeons, racine, etc. Cette essence possède des propriétés biochimiques qui peuvent avoir un impact positif sur la santé.

 

Les vertus santé des huiles essentielles

Nausées, maux de ventre, crampes musculaires, hématomes, maux de tête, troubles du sommeil, nez bouché, petites angoisses...

Les huiles essentielles peuvent efficacement soulager ces petits bobos du quotidien, réguler l'humeur, diminuer le stress ou encore booster l'organisme et le système immunitaire.

La plupart combinent même plusieurs vertus :

  • antiseptique,

  • bactéricide,

  • antifongique (contre les mycoses),

  • calmante,

  • décongestionnante,

  • antispasmodique,

  • ...

Haut de page

 

Comment agissent les huiles essentielles?

Selon l’huile essentielle et l’effet recherché, on peut l’utiliser de différentes manières : en usage externe (massage, friction, cataplasme, etc.), interne (par voie orale, par exemple) ou respiratoire.

Appliqués sur la peau, les principes actifs contenus dans une huile essentielle la traversent rapidement, rejoignent la circulation sanguine et, de là, l’organe visé (système digestif, poumons, cerveau, etc.)

Idem quand on en inhale : l’essence volatile pénètre dans le sang via les poumons.

Haut de page

 

Effets secondaires des huiles essentielles

Les huiles essentielles contiennent des principes actifs parfois très puissants. Elles peuvent donc, à fortes doses ou en cas d'usage inadéquat, entraîner des effets secondaires indésirables : irritations, brûlures, perturbations hormonales, voire, dans les cas les plus graves, de l’épilepsie.

Ce ne sont donc pas des produits à utiliser à la légère ! Il est essentiel de respecter le mode d'administration et surtout la posologie : une goutte, c’est une goutte, pas deux !

 

Les contre-indications

Tout le monde ne peut pas utiliser des huiles essentielles. Elles sont formellement interdites durant les trois premiers mois de grossesse et fortement déconseillées par la suite.

Les mères allaitantes, les personnes âgées, les épileptiques, les personnes souffrant d’une maladie chronique ou bénéficiant d’un traitement médical lourd ou à long terme doivent impérativement demander un avis médical avant d’utiliser une huile essentielle.

Pareil pour les enfants, surtout les moins de 7 ans.

 

À lire aussi

En quoi consiste l'homéopathie ?
Des oligo-éléments pour votre peau

 

Sources

*Guide de poche d'aromathérapie, de Danielle Festy et Isabelle Pacchioni. Éd. Leduc S., 127 pages, 4,90€.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Candice Leblanc
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 14/05/2012

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Que l’on soit adepte du jardinage, du bricolage, des balades en forêt ou des sports de plein air, un…
Les meilleures huiles essentielles contre les maux de dos
Lombalgie, sciatique, lumbago, arthrose cervicale…, les douleurs du dos représentent une des sources…
Les bénéfices des huiles essentielles
En diffusion ou en inhalation, dans le bain, en massage, en application locale, voire par voie orale…