Hygiène intime : conseils

Conseils pour la toilette intime
1 avis

La flore vaginale se compose de bactéries protectrices chargées de garder à distance les champignons et autres micro-organismes pathogènes. Des bactéries qui peuvent être perturbées par un défaut ou un excès d'hygiène… Conseils !

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Elise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 16/07/2012

Une flore bactérienne à l'équilibre

Le vagin ainsi que la vulve - c'est-à-dire, les lèvres, le clitoris et le vestibule - sont peuplés de bactéries dites utiles. En effet, celles-ci ont pour mission de les défendre contre les champignons à l'origine des mycoses et bon nombre d'autres agents pathogènes responsables d'infections comme la cystite. Seule condition pour qu'elles puissent agir correctement : il ne faut pas que l'équilibre de la flore vaginale et vulvaire soit perturbé.

 

Quand l'équilibre est perturbé

Plusieurs facteurs peuvent déséquilibrer cette flore et augmenter le risque d'infection :

  • les variations hormonales (ex: un changement de pilule contraceptive, l'allaitement, etc.)

  • certains médicaments comme les antibiotiques. Ceux-ci ont pour mission de détruire les bactéries. Ce qu'ils font à merveille... mais ils détruisent aussi les bonnes bactéries !

  • un système immunitaire fragilisé

  • une hygiène excessive ou qui fait défaut

  • les pantalons trop serrés

  • la station assise prolongée

S'il est difficile d'agir sur les 3 premiers facteurs, les 3 derniers vous incombent directement.

 

Toilette intime : ni trop ni trop peu !

  • Règle n°1 en matière de toilette intime : le vagin ne se nettoie pas. Exit donc les douches vaginales qui détruisent la flore et favorisent les infections.

  • Quant à la vulve, elle se nettoie de préférence à l'aide d'un savon au pH neutre et ce une fois par jour. Pas plus ! Si vous prenez  2 douches par jour, contentez-vous d'eau claire pour le second lavage.

  • Si vous réalisez plus de 2 lavages quotidiens, vous risquez de détruire le film hydrolipidique protecteur de la peau.

  • Si vous n'avez que très occasionnellement des irritations ou infections vaginales, un gel douche classique convient mais on peut aussi préférer un savon surgras.

  • Si vous êtes fréquemment sujette aux mycoses, préférez un produit dit « au pH alcalin ».

  • Côté pratique, veillez à :

    • laver votre vulve de l’avant vers l’arrière

    • bien la sécher pour limiter l’humidité persistante.

    • ne pas utiliser de gant de toilette

 

Et pendant les règles ?

L'hygiène pendant les règles repose surtout sur le changement régulier de vos protections. Serviettes et tampons doivent être changés toutes les 4 heures maximum. S'il vous arrive d'utiliser des protèges slip en dehors de vos règles prenez soin de les changer dès qu'ils sont humides, ceci favorisant la prolifération des bactéries. Notez que l’utilisation quotidienne des protèges slip est déconseillée car elle peut être source d’allergie et donc d’irritations.

 

Au quotidien

Outre la toilette intime, certaines pratiques du quotidien peuvent être sources d’agressions. Veillez à :

  • Eviter les papiers toilette parfumés, à l’aloé vera...

  • Eviter le port de vêtements serrés. Ils empêchent l'épiderme de respirer et favorisent ainsi la macération, la prolifération bactérienne, et donc une potentielle contamination urinaire.

  • Privilégier les sous-vêtements en coton, beaucoup plus absorbants que les matières synthétiques. Et lavez-les à plus de 60 degrés, pour une hygiène impeccable !

En cas de mycoses à répétition, suivre un traitement à base de probiotiques spécifiques de la flore vaginale.

 

À lire aussi

Les Cystites
L'hygiène bucco-dentaire

 

Sources

Article réalisé en collaboration avec le Dr Béatrice Guigues, gynécologue et vice-présidente du Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF).


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Elise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 16/07/2012

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Les différents traitements de la ménopause
Les traitements hormonaux substitutifs, principaux traitements prescrits pour diminuer les symptômes…
Problème de sécheresse vaginale
La sécheresse vaginale peut affecter les femmes à différents moments de leur vie : grossesse, ménopa…
Qu'est-ce que la ménopause ?
Une femme est ménaupausée aux alentours de 50 ans. A quoi correspond la ménopause et quels sont les …