Santé dentaire : gardez le sourire !

Santé dentaire : gardez le sourire !
0 avis

Saviez-vous qu'il suffit d'adopter une bonne hygiène buccodentaire et de rendre visite à son dentiste une fois par an pour garder à distance la plupart des maladies buccodentaires ? Zoom sur votre bouche…

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Élise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/03/2015

Les caries

Dans la bouche, les débris alimentaires et les bactéries de la flore buccale s’associent avec la salive pour former la fameuse « plaque dentaire ». À chaque bouchée, les bactéries de cette plaque transforment le sucre des aliments en acide qui, petit à petit, va s’attaquer à l’émail qui recouvre les dents. À la longue, une carie finit par se former !

La solution : se brosser les dents… et une visite annuelle chez le dentiste.

 

La bouche sèche 

La bouche sèche peut être un effet secondaire de certains médicaments antidépresseurs, antipsychotiques, calmants (benzodiazépines) certains médicaments indiqués dans le traitement de la maladie de Parkinson, de l’asthme, de la broncho-pneumopathie chronique obstructive, de problèmes de vessie (anticholinergiques), d’hypertension artérielle (diurétiques)…

Si ces médicaments sont les principaux responsables, ils ne sont pas les seuls : avec l’âge, les glandes salivaires produisent de moins en moins de salive. La radiothérapie utilisée dans le traitement de certains cancers de la tête et du cou peut également être à l’origine d’une bouche sèche ainsi que certaines maladies auto-immunes  qui s’attaquent aux glandes salivaires et lacrymales.

La solution : il existe des substituts salivaires et des humidifiants buccaux. Mastiquer un chewing-gum ou une pâte à mâcher sans sucre stimule les glandes salivaires et permet ainsi de lutter contre la sècheresse buccale. Parfois, une simple modification de son traitement suffit !

 

La gingivite et la parodontite

Votre gencive saigne et est douloureuse ? Ne vous en accommodez pas, ce n’est pas normal ! C’est ce qu’on appelle une gingivite : une inflammation de la gencive liée à l’attaque de toxines sécrétées par les bactéries de la plaque dentaire. Si vous ne faites rien, cette gingivite risque d’évoluer en parodontite. Dans ce cas, la gencive n’est plus la seule à être attaquée ! Le ligament et l’os de la mâchoire entourant la dent le sont aussi et cette dernière risque de se déchausser et de tomber. Les tissus détruits suite à une parodontite le sont définitivement. Il est donc important d’agir vite.

La solution : une hygiène buccodentaire stricte et un détartrage annuel. 

 

La mauvaise haleine

Dans 80 % des cas, la mauvaise haleine est liée à une maladie buccodentaire non soignée (carie, gingivite, etc.). Débris alimentaires et bactéries viennent se loger dans ces foyers infectieux et les bactéries y sécrètent des composés volatils sulfurés à l’odeur peu agréable, c’est la mauvaise haleine ! Autre responsable : le syndrome de la bouche sèche.

La solution : une visite chez le dentiste pour s'attaquer à la cause. En attendant votre rendez-vous, certains dentifrices et bains de bouche peuvent aider. Vous pouvez également mettre l'accent sur le brossage de la langue avec un gratte langue ou le dos de brosses à dents spécifiques. 

 

Le bouton de fièvre

L’ennemi n°1 de nos lèvres ? Le virus Herpès simplex de type 1. L'infection par ce virus est très fréquente mais reste la plupart du temps asymptomatique. Ce n'est que lorsque le virus se réactive qu'une zone sur le bord de la lèvre picote, brûle et devient rouge. Ensuite, de petites vésicules se développent, c'est le bouton de fièvre. Celui-ci est très contagieux. 

La solution : le bouton de fièvre guérit spontanément en 10 à 15 jours. Dès que vous constatez que votre lèvre picote et devient rouge, demandez conseil à votre pharmacien. Il pourra vous orienter vers un traitement limitant les désagréments et réduisant leur durée (crème, patch ou solution filmogène qui limite la contagion). Il existe également des traitements préventifs.

 

L’aphte

Un aphte est lié à l’occlusion d’un capillaire sanguin - un vaisseau de la taille, d’un cheveu d’où son nom - qui parcourt la bouche. À noter : comme le capillaire est bouché, un aphte ne saigne jamais ! 

La solution : il guérit spontanément en 8 à 10 jours. Il existe cependant des traitements qui permettent d’atténuer la douleur le temps de la cicatrisation. Attention, un aphte qui ne guérit pas doit toujours être examiné par votre médecin !

 

Le conseil de votre pharmacien Giphar

Comment garder une bouche saine ?

Arborer un beau sourire sans carie, sans gingivite ni mauvaise haleine n’est pas très compliqué ! Il suffit d’adopter de bonnes habitudes et de consulter régulièrement son dentiste.

  • Deux fois par jour : se brosser les dents pendant deux minutes. Idéalement, se brosser les dents après chaque repas.

  • Une fois par jour : passer du fil dentaire entre les dents.

  • Une fois par an : consulter son dentiste et effectuer un détartrage.

 

À lire aussi

Un beau sourire : l'importance des dents
Dents : le sourire s'entretient dès l'enfance !


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Élise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/03/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Les conseils de votre pharmacien sur la santé buccodentaire
Aïe, quelle horreur, cette carie qui vous empêche de dormir ou encore cette gencive enflammée qui sa…
L'hygiène bucco-dentaire chez les enfants en bas âge
Arborer de belles dents à tout âge est un travail de longue haleine… Pas question d'attendre l'arriv…
Comment bien se brosser les dents ?
Si les enfants prennent le pli de se brosser les dents matin et soir dès leur plus jeune âge, ils re…