Plus de 60 ans… et toutes ses dents !

Prévenir les problèmes dentaires chez les seniors
0 avis

Si une bonne hygiène bucco-dentaire permet de conserver des dents saines toute sa vie, le risque de souffrir de certaines pathologies s’accroît toutefois en vieillissant. Pour garder un beau sourire, une seule arme : la prévention.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 17/05/2018

Santé bucco-dentaire chez les seniors : gare à la parodontite !

Maladie d’origine infectieuse, la parodontite peut évoluer sur plusieurs dizaines d’années. Elle débute souvent par une inflammation chronique de la gencive liée à la plaque dentaire. À ce stade, on parle de gingivite. Si rien n’est fait, les bactéries présentes dans la plaque dentaire s’attaquent à la gencive et à l’os. Les dents, de plus en plus mobiles, peuvent alors se déchausser.

 

Hygiène bucco-dentaire des seniors : prévenir avant de guérir

Une hygiène rigoureuse est suffisante aux stades initiaux de la maladie : brossage des dents et des gencives matin et soir, utilisation quotidienne de fil dentaire, détartrage et polissage des dents réguliers. Lorsque des poches se sont formées entre la gencive et les dents, un curetage peut éliminer le tartre et les bactéries.

 

Seniors, des prothèses dentaires irréprochables

Nettoyez vos prothèses dentaires chaque jour avec de l’eau, une brosse à prothèse et un dentifrice spécial. Lorsque vous ne les portez pas, rangez-les dans une boîte hermétique. Plongez-les également régulièrement dans une solution d’eau dans laquelle aura été placé un comprimé anti-tartre et anti-bactérien.

 

Implants dentaires - Mode d’emploi

Pour remplacer une ou plusieurs dents manquantes, les implants constituent une solution optimale.
Pour ce faire, le praticien ouvre la gencive et place une racine artificielle en titane dans l’os de la mâchoire. Après quelques mois d’attente – nécessaires pour s’assurer qu'il n'y a pas de phénomène de rejet –, on rouvre la gencive afin de visser sur l’implant une dent en céramique, identique à une couronne. Ce type d’implant peut aussi faire o­ffice ce de pilier de bridge chez les personnes qui sont largement édentées. Cette technique sophistiquée et onéreuse – non remboursée par l'Assurance maladie – se pratique dans une grande majorité de cas, à condition que le tissu osseux sur lequel l'implant sera fixé soit de bonne qualité.

 

À lire aussi

Perdre ses dents avec l'âge : une fatalité ?
Santé buccodentaire : quand la bouche fait mal !
Non aux gencives sensibles !


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 17/05/2018

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Les impacts de l'hygiène bucco-dentaire sur la santé
Un beau sourire, une bouche et des dents saines sont d’indéniables atouts pour aborder la vie avec c…
Les critères de choix pour une brosse à dents et du dentifrice
Le b.a-ba pour éviter les aller-retours chez le dentiste et afficher un sourire ravageur ? Le brossa…
Les conseils de votre pharmacien sur la santé buccodentaire
Aïe, quelle horreur, cette carie qui vous empêche de dormir ou encore cette gencive enflammée qui sa…