L'oubli de la pilule

J'ai oublié ma pilule
2 avis

Vous avez oublié de prendre votre pilule ? Pas de panique...

Voici comment réagir en fonction du type de votre pilule et de la durée de votre oubli.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Jean-Pierre Roy, Pharmacien
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 14/01/2013

Pilule estroprogestative : les différents types

  • Minidosée monophasique

Cycléane®, Harmonat®, Méliane®, Mélodia®, Mercilon®, Minesse®, Minidril®, Minulet®, Monéva®, Varnoline®, ...

  • Minidosée biphasique

Adépal®, Miniphase®, ...

  • Minidosée triphasique

Phavéa®, Tri-Minulet®, Triella®, Trinordiol®, ...

  • Normodosée

Planor®, Stédiril®, ...

  • Autre

Ovanon®, Physiostat®, ...

 

Pilule estroprogestative : depuis quand date l'oubli ?

  • Moins de 12 heures

Prendre la pilule oubliée dès que possible et celle du jour à l'heure habituelle.

  • Plus de 12 heures

Risque d'inefficacité.

 

La micro-pilule progestative

Exluton®, Microval®, Milligynon®, Ogyline®

 

Micro-pilule progestative : depuis quand date l'oubli ?

  • Moins de 3 heures

Prendre la pilule oubliée et continuer la plaquette comme d'habitude

 

  • Plus de 3 heures

CONTRACEPTION D'URGENCE si le rapport date de moins de 3 jours + CONTRACEPTION LOCALE jusqu'à la fin de la plaquette en cours

 

  • Dans les premiers jours de la plaquette

Le risque est maximum car l'efficacité n'est plus assurée si l'arrêt entre deux plaquettes dépasse sept joursSi le rapport date de moins de trois jours CONTRACEPTION D'URGENCE+Prendre la pilule oubliée, en même temps que la contraception d'urgence, jusqu'à la fin de la plaquette.Puis attendre sept jours et en débuter une nouvelle.

 

  • Dans la deuxième semaine de la plaquette

CONTRACEPTION LOCALE : préservatifs ou spermicides jusqu'à la fin du cycle + Pilule habituelle jusqu'à la fin de la plaquette

 

  • Dans la troisième semaine de la plaquette

CONTRACEPTION LOCALE : préservatifs ou spermicides lors des rapports suivants. Continuer la pilule. Ne pas l'arrêter les sept jours habituels. Commencer sans interruption une nouvelle plaquette


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Jean-Pierre Roy, Pharmacien
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 14/01/2013

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
2 avis

Voir aussi

Le contraceptif d'urgence
Oubli de pilule, rupture du préservatif ou absence de contraception…, les circonstances pouvant mene…
Comment choisir son moyen de contraception ?
Ces dernières années, les moyens de contraception se sont multipliés. Au même moment, la pilule voit…
Contraception : avez-vous déjà pensé au stérilet ?
Le stérilet n’est plus réservé aux femmes plus âgées ou ayant déjà eu des enfants. En France, ce dis…