Contraception : avez-vous déjà pensé au stérilet ?

Contraception : avez-vous déjà pensé au stérilet ?
1 avis

Le stérilet n’est plus réservé aux femmes plus âgées ou ayant déjà eu des enfants. En France, ce dispositif est le deuxième moyen de contraception le plus utilisé, juste derrière la pilule. 

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Aude Dion
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 24/08/2015

Qu’est-ce que le stérilet ?

Le stérilet est un petit appareil (de 3 à 4 cm de long) en plastique souple. Il est inséré dans la cavité utérine, raison pour laquelle il est aussi appelé dispositif intra-utérin (DIU). 

Il existe deux types de stérilet :

  • le stérilet au cuivre

La présence de cuivre sur ce type de stérilet gêne la migration des spermatozoïdes dans l’utérus en y créant un milieu qui leur est hostile. 

L’introduction de ce corps étranger dans l’utérus entraîne également des modifications de la muqueuse utérine, empêchant le développement d’une grossesse. 

Le stérilet au cuivre peut rester efficace et en place pendant 5 à 10 ans.

  • le stérilet hormonal

Ce dispositif a la forme d’un « T ». Sa branche verticale renferme un réservoir qui délivre une hormone progestative en petite quantité pendant toute la durée de vie du stérilet (environ 5 ans). Le stérilet hormonal modifie les sécrétions du col de l’utérus, empêchant le passage des spermatozoïdes. Il altère aussi la muqueuse utérine, prévenant de la sorte, le développement d’une grossesse.

 

Stérilet : quelles contre-indications ?

Une infection génitale (ou un risque d’infection) contre-indique la mise en place d’un stérilet. Ce moyen de contraception est en outre déconseillé aux femmes qui ont des antécédents de salpingite (infection des voies génitales). 

Une anomalie au niveau de l’utérus constitue également une contre-indication. 

En revanche, le stérilet n’est plus réservé aux femmes qui ont déjà eu un enfant. Cette précaution était prise en raison d’un risque supposé plus élevé de stérilité consécutive à une infection génitale avec le stérilet. On sait aujourd’hui que les infections sur stérilet ne sont pas dues au dispositif en tant que tel mais bien au comportement sexuel (rapports non protégés avec un partenaire infecté). Le stérilet sera dès lors prescrit de préférence aux femmes en couple, qui ont une vie sexuelle stable.

 

Stérilet : les avantages et les inconvénients

Le stérilet présente une série d’avantages :

  • sa grande efficacité, qui avoisine les 99 %. Le stérilet est légèrement moins efficace que la pilule… mais seulement si celle-ci est prise correctement, ce qui n’est pas le cas pour de nombreuses femmes. Le stérilet constitue donc une alternative intéressante pour celles qui ont tendance à oublier leur pilule ;

  • un sentiment de liberté : un stérilet bien toléré se fait oublier et n’induit pas de contrainte. On ne le « sent » pas et sa présence n’interfère pas avec les relations sexuelles ou l’utilisation de tampons ; 

  • la diminution de l’abondance des règles, voire l’absence de menstruations, avec le stérilet hormonal. Ce type de stérilet peut néanmoins entraîner de légers saignements intempestifs dans les premières semaines suivant sa mise en place ;

  • l’absence d’hormone, pour le stérilet au cuivre.

 

Le stérilet au cuivre a pour inconvénient d’occasionner des règles plus longues, plus abondantes et irrégulières, parfois précédées et suivies de plusieurs jours de petites pertes de sang. 

 

Le stérilet en pratique

Le stérilet est mis en place lors d’une simple consultation de gynécologie par un praticien (gynécologue, médecin généraliste ou sage-femme). L’insertion du stérilet est légèrement douloureuse mais très rapide (moins d’une minute). 

De petites contractions sans gravité peuvent survenir pendant 24 à 48h après la pose du stérilet. On peut pallier cet inconvénient avec la prise au préalable d'un anti-spasmodique. 

Un examen gynécologique de contrôle a lieu environ un mois après la mise en place du stérilet puis une fois par an pour s’assurer que le stérilet est correctement positionné dans la cavité utérine. 

Le retrait du stérilet est simple et rapide. Un nouveau dispositif peut être mis en place lors de la même consultation. Si une grossesse est souhaitée, elle peut être envisagée sans délai après le retrait du stérilet.

 

À lire aussi

Contraception : comment faire son choix ?

Les différents moyens de contraception

 

Source

Interview du Dr Alain Tamborini, gynécologue (Praticien attaché à l’Hôpital Européen Georges Pompidou, Paris)


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Aude Dion
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 24/08/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Le contraceptif d'urgence
Oubli de pilule, rupture du préservatif ou absence de contraception…, les circonstances pouvant mene…
Comment choisir son moyen de contraception ?
Ces dernières années, les moyens de contraception se sont multipliés. Au même moment, la pilule voit…
Pilule : démarrer votre plaquette
Vous avez décidé de prendre la pilule ? Vous changez de mode de contraception ? Voici des conseils p…