Comment augmenter les chances de tomber enceinte ?

Maximiser les chances de tomber enceinte
16 avis

Faire un bébé demande quelques préparatifs. Dans le corps et dans la tête... Les câlins ne suffisent pas. Encore faut-il les faire au bon moment. Conseils !

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Coraline Burre
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 30/04/2012

Vous vous lancez dans un grand projet : faire un bébé. Soyez patiente, la cigogne ne vous amènera pas votre petite merveille en convoi express. De nombreux facteurs influencent vos chances de réussite.

 

Un bébé, ça se prépare

Avant toute chose, rendez visite à votre gynécologue. Il réalisera un bilan de santé et vous prescrira une prise de sang, pour vérifier que vous êtes bien en ordre de vaccination. C’est le moment de lui poser toutes vos questions. Bien entendu, arrêtez votre moyen de contraception (anneau vaginal ou pilule) ou faites retirer votre stérilet.

 

Le bon moment ?

Pour qu’un spermatozoïde ait la chance de rencontre l’ovule, les rapports doivent avoir lieu juste avant ou après l’ovulation. Sur un cycle régulier de 28 jours, l’ovulation survient le 14e jour après le début des menstruations (règles). La période de fécondité s’étend du 12e au 15e jours. L’idéal est d’avoir trois rapports dans cet intervalle. Comme l’ovule n’a qu’une durée de vie de 24 heures, et qu’on ne sait pas à quelle heure commence exactement l’ovulation, autant se donner toutes les chances.

 

Plusieurs signes sont annonciateurs de l’ovulation :

  • des douleurs aux ovaires,

  • une glaire (perte blanche) plus abondante et filante,

  • une augmentation de la libido.

 

Si votre cycle est irrégulier, vous pouvez déterminer le moment propice grâce à un test d’ovulation (disponible en pharmacie). Ce test d’urine mesure la présence de l’hormone LH (lutéinisante), sécrétée 24 à 48 heures avant l’ovulation.

 

Fécondité en sursis

Différents facteurs ont un impact négatif sur la fécondité : l’obésité, l’anorexie, le tabac ou la prise de stupéfiants.

L’infertilité peut aussi être d’origine psychologique. Si tomber enceinte tourne à l’obsession, il peut y avoir un blocage. Mieux vaut donc ne pas trop y penser.

 

Quand consulter ?

Pour un couple ne présentant aucun problème de fécondité, la grossesse survient entre le 3e et le 6e mois après l'arrêt de la contraception. Après 6 mois d’essais infructueux, faites le point avec votre gynécologue. Il vous recommandera peut-être de maximiser vos chances à l'aide d'une courbe de température. Il s'agit de prendre votre température tous les jours au réveil pendant plusieurs cycles.

La hausse de température (en dehors d'une maladie) annonce que l’ovulation a déjà eu lieu. Une information utile pour mieux connaître votre cycle. Cette option est plus précise que le test d'ovulation mais beaucoup plus contraignante.

Elle n'est donc recommandée qu'en 2e recours, pour éviter un stress supplémentaire.

 

Pour maximiser vos chances

Une bonne hygiène de vie est conseillée dès le désir de grossesse : dormez suffisamment, mangez équilibré et évitez les repas trop riches et réduisez au maximum votre consommation de tabac et d’alcool. Lors de la visite précédant vos essais, votre gynécologue vous recommandera la prise d’acide folique (vitamine B9). En plus de réduire le risque de malformation, cette vitamine favoriserait la fécondation. Enfin, ne vous fiez pas aux astuces farfelues. Que vous fassiez le plein de viande rouge ou de poisson, au final c’est le destin qui se chargera de décider si votre layette sera de couleur bleue ou rose...

 

À lire aussi

Procréation médicalement assistée
Suis-je enceinte ?

 

Sources

1*Pre-conceptional vitamin/folic acid supplementation 2007: the use of folic acid in combination with a multivitamin supplement for the prevention of neural tube defects and other congenital anomalies., J Obstet Gynaecol Can. 2007 Dec
Article réalisé en collaboration avec le Docteur De Keyser, gynécologue-obstétricien.
 


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Coraline Burre
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 30/04/2012

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
16 avis

Voir aussi

Comment éviter et estomper les vergetures ?
Ces traces disgracieuses qui apparaissent généralement à la suite d’une prise de poids, sont sources…
Comment éviter la constipation et les ballonements quand on est enceinte ?
S’ils font partie des maux de la grossesse les plus fréquents, la constipation et les ballonnements …
Apprenez tout sur votre grossesse avec le jeu future super maman !
Vous êtes enceinte, jeune maman ou vous avez un projet de grossesse ? Le jeu « Future Super Maman » …