Perte des eaux : ce que vous devez savoir

Perte des eaux : ce que vous devez savoir
3 avis

Dernière ligne droite avant l’accouchement, la perte des eaux est un moment clé qui suscite beaucoup d’interrogations chez les futures mamans. Comment la reconnaître ? Que faire lorsque vous perdez les eaux ? Nous faisons le point.

 
AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Kathleen Mentrop
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 17/04/2015

Du liquide autour de bébé

Durant la grossesse, votre bébé baigne dans une poche hermétique composée de deux membranes et remplie de liquide, appelée « sac amniotique » ou « poche des eaux ». Le liquide contenu dans cette poche – le liquide amniotique – est principalement composé d’eau et revêt plusieurs fonctions.

  • Il permet au bébé de se mouvoir facilement et le protège des traumatismes extérieurs.

  • Il préserve le fœtus des infections pouvant provenir notamment du vagin de la maman. En effet, le liquide amniotique est stérile et continuellement renouvelé.

  • Il maintient le bébé dans un environnement à température constante.

 

La perte des eaux, c’est quoi ?

La perte des eaux correspond à l’écoulement du liquide amniotique suite à la rupture ou à la fissure de la poche des eaux. Elle est le signe que l’accouchement se prépare. 

Lorsque la poche se rompt totalement, l’écoulement de liquide est brutal. Mais parfois, la poche se fissure et le liquide s’écoule alors en plus petites quantités. Il peut être dès lors difficile pour la future maman de faire la différence entre la perte des eaux et une fuite urinaire ou des sécrétions vaginales, fréquentes en fin de grossesse. Petit indice : le liquide amniotique est transparent, quasi inodore et liquide comme de l’eau.

 

Perte des eaux : comment réagir ?

Si vous avez perdu les eaux, ne tardez pas à vous rendre à la maternité. En effet, lorsque la poche est percée, le bébé n’est plus protégé contre les infections, ce qui nécessite d’être suivie de près. Si vous avez un doute quant à la nature de vos pertes, rendez-vous également à l’hôpital. Votre médecin effectuera un test pour déterminer si vous perdez ou non du liquide amniotique. 

 

Une fois la poche rompue, quand vais-je accoucher ?

Cette question n’a pas de réponse universelle ! Chez certaines femmes, l’accouchement est imminent tandis que chez d’autres, la perte des eaux ne s’accompagne pas encore de contractions. Certains bébés viennent même au monde dans leur poche des eaux !

 

Il arrive également que la poche des eaux se rompe avant le début du travail : on parle alors de rupture prématurée des membranes. Celle-ci pose surtout problème lorsqu’elle survient avant terme, c’est-à-dire avant 37 semaines de grossesse. En effet, à ce stade, la rupture de la poche expose à un risque d’accouchement prématuré et d’infections, ce qui nécessite une hospitalisation et un suivi médical personnalisé. 

Par contre, si elle survient après 37 semaines, c’est-à-dire à terme, la rupture entraîne moins de complications car il n’y a plus de risque de prématurité. Le bébé est prêt à naître et si le travail ne démarre pas spontanément, les médecins proposeront généralement de déclencher l’accouchement. 

 

À lire aussi

Préparation à l’accouchement : quelle méthode choisir ? 

Tout sur la péridurale

 

Sources

*Evelyne Cosquer-Féry. Le guide pratique de l’accouchement. Éditions Marabout Family. 2012

*P. Gillard. Rupture prématurée des membranes en dehors du travail : conduite à tenir. 

*Article réalisé en collaboration avec le Dr Millie Marin Ponce, gynécologue 


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Kathleen Mentrop
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 17/04/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
3 avis

Voir aussi

Les méthodes pour déclencher un accouchement
Faire démarrer le travail chez la maman et entraîner ainsi la naissance de bébé : voilà l’essence-mê…
Dans quels cas déclencher l'accouchement ?
Dépassement du terme, problème de santé chez la maman… De multiples raisons peuvent amener le gynéco…
Les suites de la césarienne
Vous avez accouché par césarienne et le retour chez vous se profile… Mais comment gérer les suites d…