Maternité : un retour zen à la maison !

Conseils pour le retour à la maison après la maternité
1 avis

Ça y est, bébé est arrivé ! Quel bonheur de le tenir dans vos bras… mais pas facile de faire ses premiers pas en tant que parent ! Nos conseils pour aborder sereinement ces premiers instants.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/09/2015

Depuis quelques jours, un petit être a fait son apparition dans votre vie et déjà il ne dépend que de vous. Ce qui peut être source d’angoisse… Comment bien le nourrir, le calmer, comprendre ce qu’il veut ? Les réponses à vos questions !

 

Vos questions sur l'allaitement ou le biberon

Le lait maternel est l’aliment le mieux adapté aux besoins spécifiques de bébé.

  • Aurai-je assez de lait ?

Chaque fois que votre bébé tète, votre organisme sécrète de la prolactine, l’hormone de la lactation. Le lait est donc produit en fonction de ses besoins. S’il n’y a pas assez de lait, c’est simplement qu’il faut le mettre plus souvent au sein et aussi qu'il faut vous reposer et boire plus.

 

  • Ai-je besoin d’un lait complémentaire ?

Ce n’est pas nécessaire puisque le lait est produit en fonction de la demande. Si vous donnez un lait complémentaire, l’enfant tètera moins, ce qui ralentira votre production de lait !

Votre pharmacien peut vous conseiller une tisane allaitement.

 

  • Ai-je besoin d’un tire-lait ?

Le tire-lait peut être utile dès la sortie de la maternité, pour que votre bébé puisse recevoir un biberon de lait maternel si vous devez vous absenter.

Vous pouvez le louer à la pharmacie.

 

  • Comment éviter les crevasses ?

Les crevasses apparaissent souvent quand le bébé a mal pris le sein. Dès les premiers instants, faites appel aux sages-femmes pour vérifier sa position. Après chaque tétée, laissez perler une goutte de lait et enduisez-en le mamelon. Gras et riche en anticorps, il constitue le meilleur remède contre les crevasses. Il existe aussi des crèmes à base de lanoline, qui peuvent aider à la cicatrisation.

 

  • Quel matériel prévoir si je n’allaite pas ?

Seulement un biberon et un lait premier âge. Aujourd’hui, les biberons ne sont plus obligatoirement stérilisés et le lait est donné à température ambiante.

 

  • Faut-il le nourrir à la demande ?

Dans les premières semaines, il ne faut jamais refuser une tétée, même la nuit. Votre bébé ne boira que s’il en a besoin.

 

Comment savoir ce que veut mon enfant quand il pleure ?

Les pleurs constituent son seul moyen d’expression. Pour les décrypter, il faut fonctionner par essai-erreur :

  • proposer à manger,

  • vérifier sa couche, qu'il n’a pas trop chaud ou trop froid,

  • l’emmailloter ou le prendre dans vos bras pour le réconforter…

S’il continue à pleurer, vous pouvez le laisser au calme pendant dix minutes dans sa chambre, le temps de récupérer. Passez le relais avant d’être à bout !
Les signes qui doivent vous inquiéter :

  • vomissements,

  • fièvre,

  • changement de comportement : il ne mange plus, plus de phase d’éveil ou d’échange…

 

Les coliques du nourrisson : mythe ou réalité ?

Par coliques, on désigne des crises de larmes inexpliquées, qui durent plusieurs heures. Le nourrisson hurle, grimace et se tord dans tous les sens : il semble avoir mal. Pourtant le médecin ne détecte rien d’anormal, à part souvent un ventre ballonné.
Il n’y a malheureusement rien à faire pour le soulager, à part le réconforter et lui masser le ventre ou y poser une petite bouillotte. Certains mettent ces crises sur le compte d’un système digestif pas tout à fait développé, alors que d’autres y voient l’expression psychosomatique d’angoisses.  

 

Le conseil de votre pharmacien Giphar

Pensez à l'homéopathie ou aux probiotiques qui favorisent la maturité du système digestif.

 

À lire aussi

Accouchement : et après ?
Allaitement : aurais-je assez de lait ?
Allaitement : quand l’homéopathie soulage…

Lait pour bébé : que choisir ?


Source

Merci à Camille Deweer, sage-femme, et au Dr Laureline Barrielle, pédiatre - Pôle couple-enfant du CHU de Grenoble.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/09/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Les méthodes de préparation à l'accouchement
Ça y est, vous êtes enceinte ! Les 9 prochains mois seront dédiés à l'attente de bébé mais pas seule…
Les méthodes pour déclencher un accouchement
Faire démarrer le travail chez la maman et entraîner ainsi la naissance de bébé : voilà l’essence-mê…
Dans quels cas déclencher l'accouchement ?
Dépassement du terme, problème de santé chez la maman… De multiples raisons peuvent amener le gynéco…