L'épisiotomie en 5 questions

Les réponses à vos questions sur l'épisiotomie
0 avis

Épisiotomie, voilà un mot qui fait frémir les femmes enceintes. Il n'y a pourtant pas vraiment lieu de s'inquiéter : elle se pratique de moins en moins et les complications sont rares.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Elise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 14/10/2013

Qu'est-ce que l'épisiotomie ?

L'épisiotomie consiste à couper le périnée (la zone entre le vagin et l’anus) lors de l'accouchement pour permettre au bébé de passer. On ne la réalise cependant que lorsque l'élasticité et/ou l'ouverture de l’orifice vulvaire ne sont pas suffisantes pour que le bébé passe sans déchirer le périnée. En effet, lorsque le périnée se déchire naturellement, la coupure n'est pas nette et donc plus difficile à suturer et à cicatriser. Aujourd'hui, l'épisiotomie n'est pratiquée que dans moins de 20% des accouchements en France.

 

L'épisiotomie fait-elle mal ?

Lors de l'acte chirurgical, l'épisiotomie n'est en principe pas ou peu douloureuse. Et pour cause, elle est pratiquée quand le périnée est dilaté afin de ne pas sectionner de muscles. Par ailleurs, si la future maman est sous péridurale, elle ne sent rien du tout. C'est après l'accouchement que les douleurs peuvent apparaître et persister quelques semaines.
Petite astuce de votre pharmacien Giphar : apportez une bouée à la maternité pour soulager la douleur en position assise. Pour le choix du modèle, demandez conseil à votre pharmacien.

 

Que faire pendant la cicatrisation ?

La cicatrice doit rester propre et sèche.

  • Pensez à nettoyer à l'eau claire la cicatrice après avoir été aux toilettes.

  • Évitez de laisser « macérer » la cicatrice. Pour ce faire, évitez l'utilisation de protège-slips ou, le cas échéant, changez-en régulièrement. Laissez la cicatrice à l'air libre le plus longtemps possible.

 

Quand consulter ?

En principe, toute douleur ou sensation liée à la cicatrice disparaît au bout de 2 à 3 mois. Si des douleurs persistent plus longtemps, consultez votre sage-femme.

Même chose, si votre cicatrice est très douloureuse dans les jours qui suivent l'accouchement.

 

Puis-je prendre des antidouleurs si j'allaite ?

Il existe des traitements antidouleur compatibles avec l’allaitement.

Demandez conseil à votre pharmacien.

À lire aussi
Accouchement : et après ?
Maternité : votre valise est-elle bouclée ?


Source
Interview du Professeur Philippe Judlin, Chef du service de gynécologie de la maternité régionale universitaire de Nancy.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Elise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 14/10/2013

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Les méthodes pour déclencher un accouchement
Faire démarrer le travail chez la maman et entraîner ainsi la naissance de bébé : voilà l’essence-mê…
Dans quels cas déclencher l'accouchement ?
Dépassement du terme, problème de santé chez la maman… De multiples raisons peuvent amener le gynéco…
Les suites de la césarienne
Vous avez accouché par césarienne et le retour chez vous se profile… Mais comment gérer les suites d…