L’accouchement

Comment se déroule l'accouchement ?
1 avis

L’étape ultime de votre grossesse approche : la naissance de bébé ! Comment va se dérouler le jour de l’accouchement ? Aperçu des principales étapes !

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 28/10/2013

Arrivée à la maternité

Le signal de départ pour la maternité ? L’apparition de ne fut-ce que l’un de ces trois événements :

  • des contractions régulières (toutes les 10 minutes),

  • la perte des eaux,

  • des saignements.


La perte du bouchon muqueux (substance gélatineuse protégeant le bébé des bactéries présentes dans le vagin) peut se produire à tout moment du troisième trimestre de la grossesse. Elle passe généralement inaperçue et n’est pas un signal de départ vers la maternité, sauf si elle est accompagnée de contractions régulières ou de la perte des eaux.

À votre arrivée à la maternité, vous devrez d’abord remplir quelques formalités administratives. Ensuite, vous serez examinée par la sage-femme ou le médecin de garde, qui va :

  • mesurer certains de vos paramètres (tension, poids, taux d’albumine dans les urines) pour vérifier que tout va bien,

  • palper votre ventre pour apprécier la position du bébé et l’intensité des contractions,

  • procéder à un toucher vaginal pour mesurer l’ouverture du col de l’utérus,

  • enregistrer le rythme cardiaque du bébé et les contractions utérines.


En fonction de l’avancement du travail, vous serez installée soit :

  • dans une chambre,

  • dans une salle de pré-travail (déjà dans le bloc obstétrical),

  • dans une salle de travail (où va se dérouler l’accouchement).

Il arrive que certaines femmes soient renvoyées chez elles après quelques heures d’observation si les contractions s’arrêtent et qu’elles n’ont pas eu d’effet sur la dilatation du col. On parle alors de « faux travail ». C’était une fausse alerte !

 

Le travail

Chaque contraction de l’utérus a pour but de dilater le col. Et plus il se dilate, plus l’intensité des contractions augmente.

On distingue deux grandes phases du travail :

  • 1)    La phase de latence

Il s’agit d’une phase lente de dilatation du col (de 0 à 5 cm environ), où les contractions ne sont pas régulières.
C’est souvent pendant cette phase que la poche des eaux se rompt. Mais elle peut aussi se rompre au tout début du travail ou même ne pas se rompre spontanément. Dans ce cas, c’est la sage-femme ou le médecin qui la percera : parfois à dilatation complète (10 cm) ou avant, si la dilatation ne progresse plus.

 

  • 2)    La phase active

La dilation du col est plus rapide et les contractions sont plus rapprochées, régulières et intenses. C’est souvent lors de cette phase que vous êtes dirigée vers la salle d’accouchement.
Une fois en salle de pré-travail ou de travail, vous serez placée sous monitoring pour contrôler les contractions et le rythme cardiaque du bébé, ainsi que sous perfusion afin de vous administrer en permanence un apport suffisant en eau et en sucres.  

À chaque contraction, votre bébé progresse tout doucement vers la sortie. Tant que le col de l’utérus n’est pas complètement dilaté (10 cm), il ne faut pas pousser. Cette période de dilatation dure au total en moyenne 7 à 8 heures pour un premier enfant et 4 à 5 heures pour le suivant.

 

L’expulsion

Une fois le col complètement dilaté et le bébé engagé dans le bassin, vous pourrez commencer à pousser. Débute alors la phase finale de l’accouchement : l’expulsion !
Quand la tête du bébé atteint la vulve, la sage-femme vous demandera d’arrêter de pousser pour que la tête du bébé puisse être dégagée progressivement sans provoquer de déchirure.
C’est à ce moment-là qu’est parfois pratiquée l’épisiotomie , lorsque l'élasticité et/ou l'ouverture de l’orifice vulvaire ne sont pas suffisantes pour que le bébé passe sans déchirer le périnée. Toutefois cette pratique s’effectue de moins en moins souvent.
L’accoucheur fait alors naître l’enfant en douceur, millimètre par millimètre, tout en le  tenant.
Une fois la tête sortie, l’accoucheur positionne le bébé pour aider au dégagement de l’épaule antérieure et le corps tout entier du bébé sort alors sans difficulté.

 

Les premiers instants de bébé

Bébé est né, il pousse son premier cri ! Le médecin clampe le cordon ombilical avec deux pinces et le coupe, ou il en laisse l’honneur à l’heureux papa, s’il le désire.
Votre enfant est alors directement placé en « peau à peau », sur votre ventre.
Si vous avez opté pour l’allaitement, vous pourrez proposer à ce moment-là une première tétée, qui favorise la mise en route de la lactation. La sage-femme réalise ensuite les premiers soins au bébé, avant de le rendre à ses parents.

 

La délivrance

Environ 15 à 20 minutes après la naissance, vous ressentirez à nouveau des contractions mais beaucoup moins intenses. Elles ont pour but d’aider à décoller le placenta qui adhérait à l’utérus. Vous devrez à nouveau pousser pour faciliter son expulsion.
Vous resterez encore une ou deux heures sous surveillance dans la salle d’accouchement puis vous pourrez retourner dans votre chambre, pour profiter des premiers instants en famille !

 

Et la péridurale ?

La péridurale est généralement réalisée lors de la phase active du travail, où la douleur des contractions s’intensifie. Mais elle peut aussi être réalisée plus tôt, si la future maman souffre déjà beaucoup.
Elle consiste en l’injection par un anesthésiste d’un mélange de produit analgesique et anesthesique dans le bas du dos, qui fait effet en 10 à 15 minutes.
Attention, toutes les maternités ne disposent pas d’un anesthésiste de garde sur place. Vérifiez avant !

À lire aussi
Maternité : votre valise est-elle bouclée ?
Accouchement : et après ?


Sources  
Interview du Pr Michel Dreyfus, Chef du service de gynécologie – obstétrique au CHU Caen.
Attendre bébé, René Frydman, Hachette pratique, édition 2010


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 28/10/2013

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Les méthodes pour déclencher un accouchement
Faire démarrer le travail chez la maman et entraîner ainsi la naissance de bébé : voilà l’essence-mê…
Dans quels cas déclencher l'accouchement ?
Dépassement du terme, problème de santé chez la maman… De multiples raisons peuvent amener le gynéco…
Les suites de la césarienne
Vous avez accouché par césarienne et le retour chez vous se profile… Mais comment gérer les suites d…