Les poux, petits hôtes indésirables

Comment traiter l'infestation par les poux
3 avis

Comme chaque année, la rentrée des classes est souvent accompagnée de la rentrée des poux ! Quel est le comportement de ce parasite et comment s'en débarrasser ?

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Thierry Schutz, Pharmacien
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 24/09/2012

Le pou et sa reproduction

Le pou est un insecte de 2 à 3 mm de long, gris ou brun-rouge. Il possède 3 paires de pattes munies de crochets.
Adulte, il pond 8 à 10 œufs (ou lentes) par jour. ce sont de petites masses ovoïdes blanches qui se fixent très solidement à la base des cheveux (ce qui les différencient très nettement d'une pellicule). On peut apprécier ainsi l'ancienneté de l'infestation par la position de la lente plus ou moins éloignée de la racine du cheveu.
L'éclosion de ces lentes a lieu 7 jours après la ponte. Ce nouveau pou devient adulte et il est prêt à pondre à son tour au bout de 18 jours. Donc, un seul pou, sans traitement, pourra avoir une descendance vertigineuse de plusieurs centaines d'individus en moins de deux mois.
Le pou ne saute pas, ne vole pas, mais se déplace d'une tête à l'autre par contact direct ou par l'intermédiaire des bonnets, écharpes, brosses à cheveux, literie, serviettes de bain...

 

La vie des poux

Le pou se nourrit de sang : il pique 2 à 3 fois par jour. C'est cette piqûre qui provoque la démangeaison. Il loge de préférence au niveau de la nuque, sous la frange et derrière les oreilles.Mais on en retrouve parfois dans les sourcils. Sa vie dure de 1 à 2 mois sur son hôte mais, sans se nourrir, il ne peut survivre plus de 3 jours.

 

Pédiculose : le traitement de la chevelure

Divers produits peuvent être utilisés, des shampooings, des sprays, des lotions, des crèmes. Si tous les traitements sont actifs, il faudra préférer ceux qui contiennent en plus de l'insecticide, une substance capable de bloquer le système de défense du pou.
Pour ne pas agresser le cuir chevelu et conserver des cheveux en bonne santé, votre pharmacien vous conseillera d'utiliser un shampooing traitant possédant une base lavante douce ou une lotion contenant des principes actifs en solution dans de l'eau et non dans un dérivé du pétrole.

 

Les modalités d'application sont à respecter scrupuleusement :

  • Répartir le produit bien concentré sur toute la chevelure,

  • Respecter les temps de pose,

  • Rincer abondamment,

  • Après traitement, un peigne fin aidera à décoller les lentes mortes.


On peut employer des baumes après-shampooings, ils détachent les lentes qui pourraient encore adhérer aux cheveux. Il est indispensable de bien éliminer ces œufs qui peuvent parfois résister au premier traitement curatif.
Celui-ci doit être renouvelé deux jours de suite, puis une semaine plus tard. L'infection d'un des membres d'une famille nécessite le traitement de tout l'entourage immédiat.
Mais n'oubliez pas de signaler l'âge des enfants à traiter : certains produits ne sont pas adaptés à des enfants de moins de 30 mois.
Il existe des produits répulsifs qui ont une action préventive. S'ils ne sont pas curatifs, ils sont à appliquer sur des cheveux sains. On leur préférera des solutions possédant les deux propriétés.

 

Quelques conseils en cas de pédiculose

Tout ce qui peut être lavé à 60° doit l'être : linge de lit, vêtements, brosses et peignes. Pour les vêtements plus fragiles, on peut faire un nettoyage à sec ou les enfermer dans un sac hermétique 15 jours après avoir pulvérisé, comme pour la literie, une poudre ou une solution insecticide.
Enfin, n'oubliez pas que rien ne remplacera une surveillance étroite : les cheveux doivent être lavés une ou deux fois par semaine avec des shampooings non agressifs pour la bonne santé du cuir chevelu et être peignés attentivement tous les jours.
La présence de poux n'est pas une maladie honteuse. Il faut en informer l'école et les proches de votre enfant. En effet, la vie en collectivité est la principale cause de transmission du pou et de recontamination après traitement. C'est la responsabilité de toutes les familles de permettre, ensemble et par une bonne hygiène que les soins ne soient pas vains car il suffit malheureusement d'un seul enfant non-traité pour mettre en échec les efforts de tous.
 

À lire aussi

Les poux, quel cauchemar !

Comment se prémunir des poux ?

Poux : démêlons le vrai du faux !
Les vertus de l’eucalyptus


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Thierry Schutz, Pharmacien
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 24/09/2012

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
3 avis

Voir aussi

Comment gérer les terreurs nocturnes de votre enfant ?
Certaines nuits, votre enfant se met à hurler assis sur son lit et plus vous essayez de l’aider, plu…
L'hygiène bucco-dentaire chez les enfants en bas âge
Arborer de belles dents à tout âge est un travail de longue haleine… Pas question d'attendre l'arriv…
Votre enfant fait pipi au lit
Faire pipi au lit une fois que la propreté est acquise en journée, c'est loin d'être rare… Mais c'es…