Enfants : comment prévenir l'obésité ?

Prévenir l'obésité chez les enfants
0 avis

Le surpoids et l'obésité infantile gagnent chaque année du terrain. Pourtant, grâce à des habitudes et des réflexes simples, il est possible de les prévenir et ce, dès le plus jeune âge.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Candice Leblanc
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 23/07/2012

Aujourd'hui, en France, un enfant sur cinq est en surcharge pondérale :

  • 3,5% sont obèses
  • 14,3% en surpoids.

Soit plus de deux millions de jeunes ! En outre, un enfant obèse a 80% de chances de le rester à l'âge adulte (1)... Ces chiffres ont de quoi inquiéter : non seulement ils ont doublé en une décennie, mais en plus, de nombreuses études ont prouvé que l'obésité réduit de dix à treize ans l'espérance de vie.

 

C'est quoi, un enfant obèse ?

La plupart des obésités s'installent très tôt, entre 2 et 6 ans, et ne sont pas toujours "visibles", comme chez un adulte. Pour déceler une éventuelle obésité, il faut peser et mesurer l'enfant tous les six mois et suivre l'évolution de sa courbe de corpulence, un tableau théorique qui permet de déterminer objectivement s'il y a ou non un problème de poids. Indépendamment des considérations esthétiques, le surpoids et l'obésité se définissent et se différencient en fonction de l'indice de masse corporelle (IMC).

Il s'agit d'abord de diviser le poids (en kilo) par la taille (en mètre) au carré. Par exemple, un enfant d'1m40 et de 45 kg a un IMC de 22,95 (= 45/(1,4)2).

Ensuite, le pédiatre reporte le chiffre obtenu sur la courbe de corpulence.

 

Les bons réflexes anti-obésité

Même en cas d'obésité avérée, hors de question de mettre un enfant au régime, a fortiori sans avis médical ! La clé de la prévention et du traitement d'une surcharge pondérale se trouve en famille, à travers des habitudes à acquérir et/ou à consolider dès le plus jeune âge.

1) Retrouver un équilibre alimentaire, c'est-à-dire, par jour :

  • 3 ou 4 produits laitiers

  • 1 ou 2 portion de viandes, œufs ou poissons (10g/année d'âge/jour, à partir de 3 ans : 40 grammes à 4 ans, 60 grammes à 6 ans, etc.)

  • 5 portions de fruits ou légumes

  • 3 à 6 portions de féculents (pain, riz, pâtes, etc.)

  • Un litre d'eau minimum

  • Limiter les boissons sucrées (type soda) : moins d'un verre par jour

  • Limiter au maximum les aliments très caloriques mais pauvres en nutriments (bonbons, chips, biscuits, etc.)


2) Faire 4 repas par jour, ni plus, ni moins : petit-déjeuner, déjeuner, goûter et dîner. Une collation à 10 heures n'est pas nécessaire.

3) Prendre le temps de manger : le sentiment de satiété s'installant au bout de 20 minutes, l'enfant doit apprendre à manger lentement, afin de la sentir venir et de s'arrêter de manger de lui-même.

4) Limiter les activités sédentaires et augmenter les activités physiques : Les moins de 17 ans passent en moyenne 3 heures par jour devant la télé ou l'ordinateur. Or, ils sont censés, pour garder la forme, se dépenser minimum une demi-heure à une heure par jour (marcher, faire du vélo, jouer dehors, etc.)

5) Prendre du plaisir à bien manger : Pour habituer, voire réconcilier un enfant avec les aliments "sains", notamment les fruits et légumes, n'hésitez pas à faire les courses et à cuisiner avec lui. Plus vous lui ferez découvrir les couleurs, odeurs, saveurs et textures des aliments, plus il aura envie d'y goûter.

Plus d'infos sur www.mangerbouger.fr

 

A lire aussi

Votre enfant refuse de manger : comment réagir ?
Plus de personnes obèses que sous-alimentées !

 

Sources

Dossier de presse - 5ème journée nationale de Prévention et d'Information sur l'Obésité Infantile, organisée par l'Association Française de Pédiatrie ambulatoire (AFPA) – 2009
(1) Enquête nationale ENNS, 2006.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Candice Leblanc
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 23/07/2012

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Astuces pour faire manger des légumes aux enfants
Saucisse, compote, purée, voilà un menu qui ravit nos chères têtes blondes. Leur enthousiasme est, e…
Les bonne habitudes alimentaires pour l'enfant
Lorsque bébé grandit et commence à marcher, parler, écrire,...etc il faut également lui apprendre un…
Bien se nourrir à l'adolescence
L'adolescence est une période charnière de la vie. Cela est vrai, également dans le domaine nutritio…