Troubles du sommeil : Dodo, l’enfant do…

Comment aider bébé à faire ses nuits ?
0 avis

Bien que son sommeil soit différent de celui d’un adulte, à 6 mois, un bébé est censé faire ses nuits. Voici quelques conseils pour l’y aider.  

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Candice Leblanc
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/03/2014

Conseil n°1 : respecter la routine de bébé

Les bébés détestent le changement ! Modifiez leurs petites habitudes, et ils vous feront savoir à cor et à cri à quel point ils n’aiment pas ça ! 

L'erreur la plus fréquente des parents est de laisser leur enfant s’endormir dans leurs bras et ensuite de le mettre dans son lit. Or, Bébé s’éveille dans la nuit et s’il ne reconnaît plus l'environnement dans lequel il a fermé les yeux, perturbé, il se mettra à pleurer jusqu'à ce qu'on le lui rende, c’est-à-dire jusqu’à ce qu’on le reprenne dans les bras... Il faut donc toujours lui permettre de s’endormir dans les mêmes conditions que celles dans lesquelles il est susceptible de s’éveiller dans la nuit, sans la présence d’un parent à son côté. 

 

Conseil n°2 : le rituel du coucher de bébé

Coucher Bébé dans la précipitation, voire l'énervement, est un autre facteur qui peut compliquer son endormissement. Quel que soit l'âge, le coucher doit toujours être un moment agréable, privilégié entre l'enfant et son parent. Dédramatisez ce moment de séparation. Câlinez-le, parlez-lui doucement… Vous pouvez mettre un peu de musique et, plus tard, lui lire une histoire. Mais, dans tous les cas, quittez la pièce avant qu'il ne ferme complètement les yeux et laissez-le s'endormir seul

 

Conseil n°3 : rendre bébé autonome 

À l’endormissement ou même dans la nuit, il est normal que Bébé gigote et pleurniche un peu. Ne vous précipitez pas au moindre bruit : vous risqueriez de l'habituer à vous voir apparaître dès qu'il s'éveille. Or, il devra tôt ou tard trouver en lui les ressources pour se rendormir seul... Autant l'y habituer d’emblée. 

 

Conseil n°4 : le jour n’est pas la nuit

Un nouveau-né dort 16 heures sur 24. Pour l'aider à réguler son horloge interne, il importe de lui apprendre tout de suite la différence entre le jour et la nuit. En d'autres termes, quand le soleil est levé, n'occultez pas complètement la pièce où il dort. Un peu de pénombre, oui, mais surtout pas de noir complet ! 

Et si vous devez le nourrir pendant la nuit, essayez de le faire dans le noir ou, au moins, dans le moins de lumière possible. Une fois son repas pris, il se rendormira d'autant plus vite. Corollaire de la différence jour/nuit, les horaires : à partir de 2 ou 3 mois, un bébé est capable de commencer à intégrer le rythme biologique veille/sommeil. Progressivement, couchez-le et levez-le à heures fixes. 

 

Mort subite du nourrisson : question de position ? 

Entre 3 semaines et 9 mois, environ 0,6 % des bébés décèdent subitement durant leur sommeil, sans que l’on sache très bien pourquoi. Cependant, de nombreuses études ont mis en évidence certains facteurs de risques et de protection. Ainsi, coucher Bébé sur le dos diminuerait de 60 à 70 % le risque de mort subite du nourrisson… Pas question donc de le coucher sur le ventre !

 

À lire aussi

Comment coucher bébé ?
Bébé pleure : que faire ?
Troubles du sommeil : des nuits de tout repos


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Candice Leblanc
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/03/2014

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Massages à faire à votre bébé
Masser son bébé est un moment d’échange qui permet de développer la patience, l’écoute et la confian…
Votre bébé est-il un bébé aux besoins intenses ?
Votre bébé dort très peu, ne supporte pas de quitter vos bras, demande continuellement le sein, s’ap…
Donner le bain à bébé
Comment faire la toilette de bébé tout en préservant la fragilité de sa peau ? Tous nos conseils sur…