Des huiles essentielles pour bébé ?

Huiles essentielles et bébé : quelques précautions
0 avis

L’usage des huiles essentielles pour la santé du bébé est loin de faire l’unanimité. Aux huiles essentielles, très actives, concentrées et puissantes, on peut substituer jusqu’à l’âge de 5 ans les hydrolats, beaucoup moins dosés en principes actifs, donc plus doux. Dans tous les cas, n’entamez aucun traitement sans l’aval d’un professionnel. 

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Emmanuelle Gautier
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 11/07/2018

Les huiles essentielles ne doivent pas être utilisées chez les bébés

Chez le tout-petit, dont le cerveau est immature, les huiles essentielles présentent un risque de neurotoxicité. Leurs composés lipophiles de petite taille passent en effet la barrière hémato-encéphalique qui protège le système nerveux central. Le risque, en cas de mauvais usage, est celui des convulsions. Certaines huiles essentielles sont également allergènes. Renseignez-vous auprès de votre pharmacien !
 

L’aromathérapie pour bébé : en diffusion atmosphérique, mais avec précaution 

À partir de 3 mois, la diffusion atmosphérique d’huiles essentielles peut aider bébé à réguler son sommeil et à dégager ses voies respiratoires en cas de rhume. Pour cela, toujours utiliser le diffuseur avant le coucher, quand la chambre est vide, pendant 5 à 10 minutes maximum pour un diffuseur à air sec, et durant 20 à 30 minutes s’il s’agit d’un diffuseur à eau.

Les meilleures huiles essentielles pour un sommeil paisible et en cas de rhume sont la lavande fine, le petit grain bigaradier, le camphrier feuille (linalol), le mandarinier, l’oranger doux ou le bergamotier.

 

Les hydrolats ou l’aromathérapie douce du bébé

Les hydrolats ou eaux florales proviennent de la vapeur d'eau recondensée lors de la distillation des huiles essentielles. Leur concentration en principes actifs aromatiques, bien moindre, est adaptée à la fragilité du bébé. Utilisable par voie cutanée, l’hydrolat doit être pulvérisé sur la peau (thorax, plante des pieds, poignet, abdomen selon les cas). En cas d’usage répété, appliquer ensuite une huile végétale contre l’effet astringent de l’hydrolat.

Comme les huiles essentielles, les hydrolats ont un champ d’action très large. On peut faire face à tous les petits maux du quotidien de bébé (sommeil, rhume, toux, colique, hématome…) avec trois ou quatre hydrolats de base : la fleur d’oranger, la lavande fine et la camomille romaine. Demandez conseil à votre pharmacien !

 

Les HE : jamais par voie interne pour bébé 

Les traitements à base d’huiles essentielles par voie orale sont strictement réservés à l’adulte. Par ailleurs, depuis 2012, l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) contre-indique pour les enfants de moins de 30 mois l’usage des suppositoires à base de dérivés terpéniques, constituants principaux des huiles essentielles. Les pharmaciens ne peuvent donc plus en préparer. 

 

L’aromathérapie : le bon remède aux maux de l’été de bébé 

Dans l’armoire à pharmacie de l’été, les huiles essentielles et les hydrolats ont toute leur place. À raison de quelques gouttes sur une moustiquaire ou sur le tour de lit, l’huile essentielle de citronnelle de Ceylan fait merveille pour éloigner les moustiques. Pour apaiser les piqûres, l’hydrolat de camomille romaine a une action calmante.

En cas de coup de soleil, l’hydrolat de fleur d’oranger est très efficace : à accompagner d’une application d’huile végétale de callophyle (apaisante).

Enfin, contre les épisodes de poux à la rentrée en crèche, l’huile essentielle de lavande pure peut être utilisée mais sans aucun contact avec la peau, et à raison de 2 ou 3 gouttes sur une brosse à cheveux ou dans un flacon de shampoing.

 

À lire aussi

 
Sources
 

Merci à Fabienne Millet, docteur en pharmacie, formatrice en aromathérapie et auteure du livre « Le grand guide des huiles essentielles » (Marabout – 2015)

 

Merci à Jean-Christophe Têtu, expert en toxicité des produits cosmétiques.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Emmanuelle Gautier
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 11/07/2018

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Gérer les nuits de bébé
Le sommeil de bébé, véritable graal des parents ! Comment gérer les nuits ?
Nouveaux-nés : les bénéfices de la méthode kangourou
Chez les prématurés et les nourrissons de petit poids, le contact physique est un besoin vital. La m…
Massages à faire à votre bébé
Masser son bébé est un moment d’échange qui permet de développer la patience, l’écoute et la confian…