Gastroentérite : il faut vacciner les nourrissons !

Le vaccin contre la gastro est recommandé pour les nourrissons
1 avis

Le Haut Conseil de Santé Publique (HCSP) recommande à présent la vaccination de tous les nourrissons de moins de 6 mois contre les gastroentérites à rotavirus.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/03/2014

En 2006 et 2010, le Haut Conseil de la Santé Publique ne s’était pas prononcé en faveur de cette vaccination. Cette année, il a réévalué ses recommandations suite à la disponibilité de nouvelles données concernant

  • l’efficacité et la sécurité du vaccin

  • le fardeau épidémiologique que représente les gastroentérites aiguës en France

 

Les gastro-entérites des nourrissons, un fardeau en France

Chaque année, en France, chez les enfants de moins de trois ans, les gastroentérites à rotavirus sont responsables d’environ

  • 155 000 consultations en médecine générale

  • 30 000 recours aux urgences hospitalières

  • 14 000 hospitalisations

  •  7 à 17 décès par an

  • ainsi que des infections nosocomiales fréquentes chez les nourrissons hospitalisés (notamment pour infection respiratoire).

 

Gastroentérite : un vaccin efficace

Ce vaccin est déjà recommandé par l’OMS depuis 2009, ainsi que par d’autres pays industrialisés comme la Belgique ou les Etats-Unis, où il a déjà fait ses preuves :
Il a permis

  • de réduire le taux d’hospitalisation de plus de 80 %,

  • de réduire l’incidence des infections nosocomiales (contractées à l’hôpital) chez les nourrissons

La vaccination des nourrissons à grande échelle bénéfice aussi au reste de la population (enfants, adolescents et adultes) car elle diminue l’incidence générale du rotovirus (pas seulement chez les nourrissons)

 

Des risques limités

Un nouveau bilan international des risques liés à ce vaccin a permis de confirmer qu’il peut entrainer, comme cela avait été souligné en 2010, un sur-risque d’invagination intestinale aiguë, une des causes les plus fréquentes d'occlusion intestinale chez le nourrisson.
Toutefois, ce risque reste limité par rapport aux bénéfices et à l’efficacité du vaccin. Il est simplement recommandé aux parents de consulter rapidement un médecin si leur enfant semble souffrant, ne s’alimente plus ou vomit, après avoir reçu le vaccin.

 

Quand et comment vacciner mon enfant ?

Il existe deux vaccins : le Rotarix® et le Rotateq®. Tous deux se présentent sous la forme d’une solution buvale, ce qui facilite l’administration aux nourrissons.
Le vaccin doit être effectué avant l’âge de six mois et peut être administré par le médecin, en même temps que les autres vaccins du calendrier vaccinal du nourrisson.

Le schéma vaccinal comprend

  • deux doses (à 2 et 3 mois) pour le vaccin monovalent (Rotarix®)

  • trois doses (à 2, 3 et 4 mois) pour le vaccin pentavalent (Rotateq®)

 

Prévention : en cas de diarrhée, réhydratez !

 Les gastroentérites provoquent des diarrhées aiguës. Chez le nourrisson, celles-ci peuvent entraîner en quelques heures une déshydratation, qui peut s’avérer très dangereuse pour sa santé. C’est pourquoi il faut directement proposer à l’enfant un soluté de réhydratation orale. Un geste de prévention pourtant trop peu connu des parents.
Demandez conseil à votre pharmacien. Les solutés de réhydratation orale sont disponibles en pharmacie, même sans ordonnance. S’ils sont prescrits par un médecin, ils sont remboursés par l’Assurance Maladie.

 

À lire aussi
La gastro-entérite des bébés
La fièvre chez les nourrissons et les jeunes enfants


Sources
Haut Conseil de Santé Publique (HCSP).
Vaccination des nourrissons contre les infections à rotavirus. Recommandations.
Avis relatif à la vaccination des nourrissons vis-à-vis des gastroentérites à rotavirus.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/03/2014

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Que prévoir quand on voyage avec bébé
Cet été, vous souhaitez partir en vacances avec votre bébé. Pouvez-vous aller partout ? À quoi faut-…
Les symptômes et les traitements des cardiopathies congénitales
Environ 1 bébé sur 100 naît avec une malformation cardiaque. Heureusement, la plupart peuvent être a…
Comment prévenir la mort subite du nourrisson ?
Cause de décès la plus fréquente chez les bébés de moins d’un an, la mort subite du nourrisson (MSN)…