Le chien, atout santé du nourrisson !

Les chiens renforceraient le système immunitaire des bébés
0 avis

Vivre les premières semaines de sa vie à proximité d’un chien est positif pour la santé, annoncent des chercheurs. Cet animal de compagnie permettrait de renforcer le système immunitaire.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Elise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/11/2012

Chien et nouveau-né

À première vue, on pourrait croire que laisser un chien se promener dans la même pièce qu’un nouveau-né, fraîchement rentré de la maternité, est loin d’être une bonne idée.

A fortiori, si l’animal passe son temps à gambader dehors au contact d’une série d’agents infectieux qu’un nourrisson ne croise que rarement.

Mais détrompez-vous : « Nous pensons que les contacts avec des animaux pourraient aider à faire mûrir le système immunitaire.

Ce qui mènerait à des réponses immunitaires plus efficaces et à des périodes d’infection plus courtes », expliquent les auteurs d’une étude(1) menée auprès de 397 bébés de moins de 1 an.

 

Bébé et chien : 6 heures par jour sous le même toit

Les chercheurs ont constaté que la protection était optimale lorsqu’un chien passait au moins 6 heures par jour dans la même maison qu’un nourrisson. Par protection, comprenez que les nourrissons vivant avec un chien souffraient moins d’infections ORL et respiratoires que ceux sans animal de compagnie.

 

Les bébés en contact avec un chien nécessitent moins d’antibiotiques

Les chercheurs ont également constaté que lorsque ces bébés tombent malades, ils nécessitent moins de traitements antibiotiques que les autres.

Enfin, notez que cohabiter avec un chien ne signifie pas que ce dernier doit dormir avec les enfants et être en permanence en contact étroit avec eux. Tout est une question de bon sens…

 

Et les chats ?

Dans le cadre de cette étude, les chercheurs ont également observé l’influence des chats sur le système immunitaire des nouveau-nés. S’ils semblent aussi apporter une protection aux enfants qu’ils côtoient, celle-ci est plus faible que celle conférée par les chiens.

Source
(1) Exposure to Nontraditional Pets at Home and to Animals in Public Settings: Risks to Childre


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Elise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/11/2012

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Les principales maladies infantiles
Voici une liste des maladies infectieuses que peuvent attraper nos chères têtes blondes. Vous y trou…
L'homéopathie pour apaiser la poussée dentaire de bébé
Source de fierté, la percée des premières dents suscite aussi souvent inquiétudes et désarroi face a…
L'homéopathie pour traiter les maux de bébé
L’homéopathie permet de soulager de nombreux maux courants chez les bébés tout en renforçant leurs d…