Allaitement : quels médicaments peut-on prendre ?

les médicaments autorisés pendant l'allaitement
0 avis

Si de nombreux médicaments sont déconseillés pendant la grossesse, qu’en est-il lors de l’allaitement ? Quels médicaments une mère peut-elle prendre sans danger pour son bébé ?

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julie Luong
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 06/05/2013

Réduire sa consommation quand c’est possible...

Lorsque vous allaitez, les médicaments que vous consommez peuvent passer dans le lait. Ainsi, il est recommandé de ne pas en prendre si ceux-ci ne sont pas vraiment nécessaires. Un mal de tête léger ou une difficulté à s’endormir doivent inciter à se tourner vers un bon bain chaud plutôt que vers du paracétamol ou des somnifères...
Toute prise de médicaments doit être discutée avec votre médecin. En effet, certains peuvent présenter des inconvénients ou même des dangers pour le bébé. Ils peuvent aussi influencer la lactation. Les anti-inflammatoires, par exemple, ont tendance à diminuer la production de lait.

 

Maladie chronique, un frein à l’allaitement ?

Même si vous réduisez votre consommation, il y a certains médicaments dont vous ne pourrez vous passer. En particulier si vous souffrez d’une maladie chronique par exemple. Votre traitement peut alors nécessiter certaines adaptations pendant la période d’allaitement.
Heureusement, quasi toutes les classes médicamenteuses incluent aujourd’hui des médicaments qui conviennent aux femmes qui allaitent.
Les deux classes les plus problématiques sont les traitements anticancéreux et les psychotropes. Mais là encore, rien ne doit être écarté. Ainsi certains antidépresseurs sont compatibles avec l’allaitement. Un détail important étant donné que les femmes qui viennent d’accoucher ont un risque accru de développer des symptômes dépressifs...

 

Médicaments pendant l’allaitement : demandez conseil !

N’arrêtez jamais un traitement médicamenteux prescrit par votre médecin parce que vous allaitez : parlez-en avec lui ou demandez conseil à votre pharmacien.
De même, ne cessez pas brusquement d’allaiter sous prétexte que vous devez prendre des médicaments. Les notices sont parfois alarmistes au premier abord mais rien ne vaut le cas par cas. Avec l’aide de votre médecin et de votre pharmacien, vous trouverez certainement le compromis idéal à la fois pour vous et pour votre bébé !

À lire aussi
Allaitement : que mettre au menu de maman ?
Allaitement : comment faire ?


Source
Interview du Dr Liliane Gilbert, pédiatre.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julie Luong
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 06/05/2013

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Comment donner le sein pour allaiter bébé ?
Allaiter n’est pas toujours aussi simple qu’on se l’était imaginé... Voici les astuces pour faire de…
Quels traitements pour une mastite ?
L'allaitement est un moment agréable à partager... quand tout se passe bien. Mais des complications,…
Les symptômes et les traitements de l'abcès du sein
L'abcès du sein est relativement rare mais très douloureux et il peut entraîner un sevrage brutal du…