Allaitement : quelle position choisir ?

Les positions pour allaiter
0 avis

L'allaitement, c'est à la fois la chose la plus compliquée et la plus simple du monde. Et le choix entre les différentes positions dans lesquelles il est possible de donner le sein est un bon exemple…

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Marion Garteiser
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 23/07/2012

Allaitement : la position la plus simple est la meilleure

Commençons par le côté simple : le "biological nurturing", décrit depuis la fin des années 90 comme la position la plus naturelle pour allaiter. C'est-à-dire celle qui permet aux réflexes de l'enfant de s'exprimer sans gêner la mère, pour que la mise au sein soit optimale. La mère est semi-couchée, un peu comme dans un transat. Son dos, ses épaules et ses bras sont soutenus. Le bébé est posé sur son ventre, de face, la tête vers le sein. Dans cette position, le bébé va naturellement se diriger vers le sein, et son réflexe de succion lui permettra une bonne prise. Le mamelon sera donc bien au fond de la bouche, ce qui diminue fort le risque de crevasses pour la mère.

 

Les positions d'allaitement : au choix !

Il existe cependant d'autres positions d'allaitement, souvent plus faciles à réaliser en public, ou quand on n'a pas de siège confortable à portée de main. Les trois principales sont :

  • La madone : c'est la plus classique. Le corps du bébé est perpendiculaire à la mère, ventre contre ventre. Sa tête repose sur l'avant-bras de la maman, du côté du sein tété.

  • La madone inversée : la position est la même, mais la tête du bébé est soutenue par la main opposée au sein tété. Elle est conseillée pour les bébés moins toniques, parce qu'elle permet de les rapprocher du sein d'un seul geste.

  • Le ballon de rugby : le corps du bébé n'est pas en travers du ventre de la mère mais sous son bras, du côté du sein tété, soutenu par un coussin. C'est une position souvent conseillée pour les femmes qui ont des seins volumineux. Il existe de nombreuses variantes de ces positions d'allaitement, ainsi que des postures qui permettent d'allaiter couchée, souvent utilisées pendant la nuit. Et si certaines positions sont recommandées pour des problèmes spécifiques, il est tout à fait possible d'alterner les positions. Au bout du compte, seules deux choses comptent : le confort de la maman, et l'efficacité de la tétée du bébé...

 

A lire aussi

Allaitement : que mettre au menu de maman ?
Pourquoi allaiter ?

 

Source

Article réalisé en collaboration avec Lysiane Faure, consultante en lactation certifiée IBCLC (International Board of Certified Lactation Consultants).
 


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Marion Garteiser
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 23/07/2012

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Comment donner le sein pour allaiter bébé ?
Allaiter n’est pas toujours aussi simple qu’on se l’était imaginé... Voici les astuces pour faire de…
Quels traitements pour une mastite ?
L'allaitement est un moment agréable à partager... quand tout se passe bien. Mais des complications,…
Les symptômes et les traitements de l'abcès du sein
L'abcès du sein est relativement rare mais très douloureux et il peut entraîner un sevrage brutal du…