Allaitement : comment traiter le vasospasme du mamelon ?

0 avis

En cas de vasospasme du mamelon, des règles d'hygiène de vie et au besoin des médicaments permettent de soulager les douleurs et d'éviter les crises.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Anne-Sophie Glover-Bondeau
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 30/09/2016

Vasospasme du mamelon : le traitement

En cas de vasospasme du mamelon, l'application d’une compresse chaude est un remède efficace.

  • Si vous souffrez de douleurs lancinantes, vous pouvez prendre de l'ibuprofène, qui est permis en cas d’allaitement. Soyez toutefois vigilante aux contre-indications des anti-inflammatoires : ulcère gastroduodénal ou antécédent, allergie à l’aspirine ou à un autre anti-inflammatoire…

  • Il semblerait qu'une supplémentation en calcium et en magnésium, en vitamine B6 ou en acides gras polyinsaturés soit efficace pour traiter le vasospasme du mamelon mais il n'y a pas de preuve scientifique. Demandez conseil à votre pharmacien.

  • La Nifédipine, un inhibiteur calcique qui a un effet vasodilatateur permet de diminuer la survenue des crises de vasospasme du mamelon chez un nombre important de femmes. Ce médicament a l'avantage de ne pas être contre-indiqué chez les femmes qui allaitent et de soulager rapidement les douleurs qui peuvent être à l'origine d'un sevrage non désiré. Le traitement est en général prescrit pour deux semaines et peut être renouvelé 1 ou 2 fois en cas de besoin. Ce médicament peut toutefois donner des effets secondaires (étourdissements, sécheresse de la bouche, nausées...).

 

Prévenir le vasospasme du mamelon

Des règles simples permettent de limiter la survenue du vasospasme du mamelon.

  • Évitez le froid. Lorsque vous sortez de l'espace chaud de la salle de bain ou de la douche, couvrez vos seins.

  • Évitez également les vasoconstricteurs (nicotine, caféine) et la menthe.

  • La pratique régulière d'une activité physique semble en outre bénéfique.

 

Allaitement et vasospasme du mamelon

Si vous êtes sujette au vasospasme du mamelon et que vous allaitez, faites vérifier par une puéricultrice ou une conseillère en lactation que votre bébé est placé dans une bonne position pendant l'allaitement. Allaitez dans un lieu bien chauffé, avec les bras couverts. Lorsque votre bébé lâche votre sein, couvrez votre mamelon avec votre main, puis remettez tout de suite votre soutien-gorge. Vous pouvez après chaque tétée appliquer sur vos seins des compresses chaudes non humides ou une couverture pendant quelques minutes.  

 

Vasospasme du mamelon : le coup de pouce de l’homéopathie

Certains remèdes homéopathiques sont conseillés en cas de vasospasme du mamelon, explique Maud Boggio, sage-femme homéopathe.
Avant chaque tétée, prenez 5 grammes de SECALE CORNUTUM 5CH.
Si vos douleurs s’accompagnent de fortes tranchées (contractions qui surviennent dans les jours suivant l’accouchement), prenez plutôt 5 grammes d’OCYTOCINE 15 CH avant chaque tétée.   
Si vous sentez découragée à allaiter à cause de ces difficultés, vous pouvez prendre en plus 5 grammes d’IGNATIA 15CH, matin et soir, pendant toute la durée de l’allaitement.

À lire aussi

Allaitement : le vasospasme du mamelon
Allaitement : quand l'homéopathie soulage...
Allaitement : comment faire ?


Sources
Isabelle Geiler, Mamelons douloureux : comment identifier le problème et aider la mère à l'officine ? Réseau périnatal OMBREL
Vasospasme du mamelon, Leche League France
Dr Stéphane Bounan, gynécologue-obstétricien, chef du service de la maternité du Centre hospitalier Delafontaine (Saint Denis)
 


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Anne-Sophie Glover-Bondeau
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 30/09/2016

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Comment donner le sein pour allaiter bébé ?
Allaiter n’est pas toujours aussi simple qu’on se l’était imaginé... Voici les astuces pour faire de…
Quels traitements pour une mastite ?
L'allaitement est un moment agréable à partager... quand tout se passe bien. Mais des complications,…
Les symptômes et les traitements de l'abcès du sein
L'abcès du sein est relativement rare mais très douloureux et il peut entraîner un sevrage brutal du…