Allaitement : comment faire ?

Comment donner le sein ?
4 avis

Allaiter est un geste naturel. Et pourtant, il requiert un apprentissage pour vous et pour bébé ! Découvrez les bons gestes pour un allaitement en toute sérénité !

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 17/09/2012

Quand mettre en route l'allaitement ?

C'est déjà quelques minutes après l'accouchement que la première expérience d'allaitement peut se faire. En effet, le réflexe de succion est plus développé dans l'heure suivant la naissance. Il devient ensuite moins fort pendant un jour et demi. Or, la mise au sein précoce favorise la montée de lait et elle permet à bébé de bénéficier du "premier lait", appelé colostrum : un concentré d'anticorps qui aideront au développement de son système immunitaire.

 

Comment l'aider à prendre le sein ?

Bébé peut aussi bien naturellement ramper jusqu'à votre sein pour le téter ou éprouver plus des difficultés à “se lancer”.

Pour l'aider :

  • Soutenez votre sein de la main et chatouillez les lèvres du bébé avec le mamelon.

  • S'il ouvre grand la bouche, rapprochez-le de vous : il pourra saisir le mamelon.

  • Son visage doit être bien en face du sein.

  • Assurez-vous qu'il prend bien en bouche l'aréole, la partie sombre qui entoure le mamelon.


La première fois, ne vous inquiétez pas si bébé lâche le sein après quelques tétées. Vous avez fait le plus important : poser les jalons pour la suite !
C'est entre le 3e et le 6e jour après l'accouchement que la lactation se met définitivement en place. Les seins se tendent et se gorgent de lait : c'est la montée de lait !
Petit à petit, vous trouverez la position d'allaitement qui vous convient le mieux.

 

Durée et rythme des tétées

La durée d'une tétée dépend de l'intérêt que montre l'enfant. Chez certains, elle sera expédiée en 20 minutes, alors que chez d'autres, elle prendra 1 heure avec des arrêts et des reprises. Lorsqu'il commence à somnoler ou à se désintéresser du sein, votre bébé est probablement rassasié.
Le plus souvent, il suffit de donner un seul sein à chaque tétée pour nourrir l’enfant. Au début de son repas, il reçoit “le premier lait”, qui le désaltère surtout. Il est important de donner le sein suffisamment longtemps pour que votre enfant reçoive le “dernier lait” - comportant plus de lipides - qui n’arrive qu’en fin de tétée et répond mieux à ses besoins nutritifs. A la tétée suivante, vous pourrez passer à l'autre sein.
Sachez que des tétées courtes et fréquentes entretiennent plus efficacement la lactation que les longues moins fréquentes.

Un nouveau-né tête en général toutes les 2 ou 3 heures, ce qui correspond à 8 à 12 fois par jour. Ce rythme permet à l'estomac de bébé de se remplir assez souvent et aux seins de la mère d'être vidés régulièrement.
Inutile de regarder votre montre pour vérifier l'heure de la dernière tétée. La seule règle à suivre est de donner le sein à la demande.

 

Comment savoir si bébé est assez nourri ?

  • votre bébé s’endort repu, tranquille et satisfait

  • sa courbe de poids grimpe régulièrement (Evitez de le peser tous les jours, cela peut devenir source d’angoisse. Or, il est normal que le gain de poids stagne de temps en temps)

  • il mouille 5 couches par jour (ou plus)

  • il émet des selles régulièrement

 

Tirer et conserver son lait

Visite chez les grands-parents, voyage, week-end ou reprise du boulot... Vous devrez sûrement un jour vous séparer de votre enfant. Vous ne pourrez donc pas l'allaiter ! Si vous voulez toutefois qu'il continue à profiter de votre lait, il vous suffit de le tirer et le stocker. Il pourra alors le boire au biberon en votre absence.

 

  • Tirer son lait

Achetez un petit tire-lait manuel ou électrique. Il est également possible d'en louer en pharmacie. Avant toute manipulation : lavez-vous les mains, nettoyez et stérilisez les instruments en contact avec la peau et le lait.
Si vous éprouvez des douleurs, c'est que vous avez mal placé la coupelle sur votre sein. Repositionnez-la rapidement avant de vous blesser.

 

  • Tire-lait électrique

Option rapide et facile d'emploi, elle permet de tirer votre lait en 10 à 15 minutes par sein. Le tire-lait fonctionne généralement sur le rythme du bébé : 30 à 60 succions et pauses par minute, selon la vitesse choisie.

 

  • Tire-lait manuel

Préféré par certaines mamans pour leur côté plus "naturel", il requiert toutefois un temps d'apprentissage. Vous devrez trouver vous-même le rythme de succion le plus efficace.

Quelques conseils pour faciliter l'opération :

  • installez-vous confortablement au chaud et détendez-vous.

  • mettez d'abord des compresses chaudes sur le sein.

  • massez d'abord doucement le sein en faisant de petits mouvements circulaires dans le sens des aiguilles d'une montre autour de l'aréole, pour finir vers le bout du sein, afin d'extraire un peu de lait.

  • pensez à votre bébé.

 

  • Conserver son lait

  • Utilisez du matériel stérilisé pour stocker votre lait (sachet, biberon ou autre récipient).

  • Pour le consommer dans les 24 heures, conservez-le simplement au réfrigérateur.

  • Pour faire une réserve, congelez-le en notant la date de recueil du lait. Il peut y être conservé 2 semaines.

  • Décongelez-le sous un filet d'eau tiède mais pas trop chaude pour ne pas entrainer de choc thermique, qui en altérerait les qualités nutritionnelles.

  • Une fois le lait décongelé, réchauffez-le doucement au bain-marie. Attention, n'utilisez pas le four à micro-ondes, qui en altèrerait aussi les qualités nutritionnelles.

  • Le lait décongelé doit être bu dans la demi-journée et ne peut surtout pas être recongelé.

 

Allaitement : comment éviter les problèmes

  • Eviter les mamelons douloureux et les crevasses

Vous éprouvez des douleurs aux mamelons ? Pas de panique ! Commencez par vérifier la position de tétée et la prise en bouche du sein par le bébé (problème classique : il place sa langue au bout du mamelon au lieu de la poser sous l'aréole).

Généralement, rectifier ces éléments permet de retrouver le confort en allaitant.
Ces mauvaises positions peuvent entrainer des crevasses : de petites plaies, des craquelures de la peau qui apparaissent sur le mamelon. Pour les éviter : après la tétée, enduisez votre mamelon de quelques gouttes de votre lait que vous ferez pénétrée en massant doucement et laissez sécher à l'air libre. Il favorise l'assouplissement de la peau. Il existe également des crèmes spécialement conçues pour protéger la peau pendant l'allaitement.

Demandez conseil à votre pharmacien.

 

  • Prévenir l'engorgement des seins

Avec la montée de lait, les seins grossissent, deviennent lourds, durcissent et sont sensibles. Pour éviter que ce gonflement devienne douloureux et pénible, il suffit dès la naissance de mettre le bébé au sein aussi suffisamment souvent et aussi longtemps qu'il le désire. Parlez-en rapidement avant que le problème ne s'installe.

 

  • Bien nourrir maman

Pendant l’allaitement, l’alimentation du nourrisson dépend en partie de celle de sa mère. C’est pourquoi il est important de garder une alimentation adaptée.

 

A lire aussi

Allaitement : que mettre au menu de maman ?
Allaitement : quelle position choisir ?

 

Source

*Le guide de l'allaitement, Christilla Pellé-Douël, Marabout, Paris, 2004
*L'art de l'allaitement maternel, La leche League, First Editions, Paris, 2009


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 17/09/2012

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
4 avis

Voir aussi

Comment donner le sein pour allaiter bébé ?
Allaiter n’est pas toujours aussi simple qu’on se l’était imaginé... Voici les astuces pour faire de…
Quels traitements pour une mastite ?
L'allaitement est un moment agréable à partager... quand tout se passe bien. Mais des complications,…
Les symptômes et les traitements de l'abcès du sein
L'abcès du sein est relativement rare mais très douloureux et il peut entraîner un sevrage brutal du…