Allaitement : l’art et la manière de donner le sein

Comment donner le sein pour allaiter bébé ?
0 avis

Allaiter n’est pas toujours aussi simple qu’on se l’était imaginé... Voici les astuces pour faire de la tétée un moment de détente et de partage avec votre bébé !

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julie Luong
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/01/2017

Plein d’anticorps et parfaitement adapté aux besoins de l’enfant, le lait maternel est incontestablement la meilleure alimentation possible pour un nourrisson. Ça, c’est la réalité scientifique. Mais n’oubliez pas qu’allaiter reste un choix très personnel. Vous n’êtes pas une mauvaise mère si vous choisissez de donner le biberon ! Résistez aux pressions, faites-vous confiance et, surtout, choisissez la solution qui convient le mieux à vos goûts, vos possibilités et votre style de vie.

 

La bonne position pour allaiter

Avant d’allaiter, installez-vous confortablement, assise et le dos soutenu ou couchée sur le côté, avec un oreiller sous la tête. Placez votre bébé face à vous, ventre contre ventre. Au contact du mamelon sur sa lèvre supérieure, il ouvre la bouche et commence à téter. Son nez doit rester dégagé et son menton collé au sein. Il doit pouvoir boire sans tourner le visage, avec la tête dans le prolongement de sa colonne vertébrale.

 

Quand allaiter ?

Il convient d’allaiter un bébé quand il manifeste des signes de faim, soit environ 5 à 7 fois sur 24 heures, avec une ou deux tétées supplémentaires par nuit pendant les 2 premiers mois. C’est ce qu’on appelle « allaiter à la demande ». Néanmoins, rien n’empêche de proposer une tétée à son bébé un peu plus tôt quand on doit sortir ou de le faire attendre un instant si on est occupée. Répondez à sa demande, mais sans vous mettre la pression !

 

Allaiter jusqu’à quel âge ?

Les bénéfices santé du lait maternel donné jusqu’à 6 mois sont nombreux : une meilleure protection contre les infections gastro-intestinales et respiratoires, par exemple.  À long terme, un bébé nourri au sein aurait aussi moins de risques de diabète et d’obésité. Si possible, il est conseillé de poursuivre l’allaitement en complément de l’alimentation solide jusqu’à 12 mois, voire davantage. Mais là encore, tout est question de choix personnel et de possibilité : pour de nombreuses femmes qui travaillent, allaiter aussi longtemps n’est tout simplement pas possible !  

 

Les petits maux de l’allaitement

Il est possible que vos seins soient fréquemment engorgés et tendus. Premier remède : proposez une tétée à votre bébé ! Avant la tétée, « chauffez » vos seins grâce à l’application de compresses tièdes ou une bonne douche. Massez l’aréole du bord vers le centre jusqu’à l’arrivée du lait.
Pour éviter l’apparition de crevasses au niveau des mamelons, n’hésitez pas à les hydrater avec quelques gouttes de lait après chaque tétée : riche en matières grasses, il protège votre peau. Pour soulager les petites lésions, utilisez une crème cicatrisante à la lanoline purifiée. Demandez conseil à votre pharmacien.

 

Allaitement : qui peut vous aider ?

Il n’est pas toujours facile d’allaiter ! Si vous rencontrez des difficultés, n’hésitez pas à en parler à une sage-femme, à une conseillère en lactation, à votre gynécologue ou à votre pédiatre. Votre pharmacien peut aussi vous aider et vous conseiller. Le réseau pharmallait.fr garantit aux femmes qui allaitent un accueil sur mesure en officine.

 

Le conseil de votre pharmacien

Pour les mamans qui n’allaitent pas, des laits maternisés en poudre de différentes variétés se trouvent en pharmacie. Pour choisir, parlez-en à une sage-femme ou un pédiatre.

Nos conseils :

  • pour éviter le développement de germes, préparez les biberons un à un au moment des repas, jamais à l’avance ;

  • choisissez une eau en bouteille qui convient à l’alimentation du nourrisson. Une bouteille d’eau ouverte sera conservée au frigo et consommée rapidement ;

  • jetez le lait non bu ;

  • vous pouvez louer des tire-lait en pharmacie. Ils sont très utiles pour les mamans qui souhaitent continuer à donneur leur lait tout en reprenant le travail ou, tout simplement, lorsqu’elles sont à l’extérieur. Manuel ou électrique, simple ou double : demandez conseil à votre pharmacien !

 

À lire aussi

Allaitement : des conseils pour bien démarrer

Maternité : un retour zen à la maison !

Allaitement et reprise du travail : comment gérer ?

Allaitement : aurais-je assez de lait ?


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julie Luong
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/01/2017

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Quels traitements pour une mastite ?
L'allaitement est un moment agréable à partager... quand tout se passe bien. Mais des complications,…
Les symptômes et les traitements de l'abcès du sein
L'abcès du sein est relativement rare mais très douloureux et il peut entraîner un sevrage brutal du…
Les symptômes du vasospasme du mamelon
Mamelon qui devient blanc, vives douleurs..., le vasospasme du mamelon est un phénomène assez fréque…