Nourrissons : veillez à donner des laits adaptés !

Les laits végétaux ne couvrent pas tous les besoins nutritionnels de bébé
1 avis

Les laits végétaux et d’origine non bovine s’avèrent dangereux pour les nourrissons, met en garde l’Anses. Seuls le lait maternel et les substituts adaptés conviennent à bébé !

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 02/04/2013

Les laits végétaux ou d'origine non bovine

Laits de soja, d’amande, de chèvre… De plus en plus de parents seraient tentés de donner des boissons végétales ou des laits d’origine non bovine à leur nourrisson. Une pratique dangereuse, dénonce l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses). Récemment, plusieurs cas de malnutrition débouchant sur de graves complications ont été signalés chez des enfants de moins d’un an nourris avec ce type de boisson. C’est pourquoi l’Anses a fait le point sur les risques encourus dans un rapport d’expertise.

 

Boissons non adaptées aux nourrissons : des risques sévères

Les boissons végétales et laits d’origine non bovine ne sont pas dangereux en soi… Mais ils le sont indirectement pour les bébés de moins d’un an car ils ne permettent pas de couvrir intégralement leurs besoins nutritionnels.
Or, votre nourrisson est particulièrement sensible à toute carence, même momentanée, car c’est dans la première année de sa vie qu’il grandit le plus.
Les risques ? Des répercussions sur sa croissance et son développement cérébral. Mais pas seulement ! L’alimentation exclusive par ce type de boisson peut provoquer en quelques semaines un état de malnutrition sévère, pouvant mettre sa vie en jeu !
Seuls le lait maternel, à privilégier, et les préparations pour nourrissons et de suite (lait 1er et 2e âge) fournissent à votre enfant tout ce dont il a besoin pour rester en bonne santé.

 

Mamans végétaliennes : pensez à la vitamine B12 !

Si le lait maternel reste l’aliment de référence, l’Anses rappelle aussi que l’alimentation de la maman qui allaite est, elle aussi, primordiale !
D’éventuels déficits en vitamines et minéraux chez la maman peuvent aussi se répercuter sur le nourrisson. Pour les mamans végétaliennes, il est vivement conseillé de prendre une complémentation en vitamine B12 pendant la période de la grossesse et de l’allaitement.

À lire aussi
Lait pour bébé : que choisir ?
Quand diversifier l’alimentation de bébé ?


Source
Communiqué de presse de l’Anses – L’Anses pointe les risques liés à l’alimentation des nourrissons avec des boissons autres que le lait maternel et substituts


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 02/04/2013

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Bébé s'initie aux autres aliments avec la diversification alimentaire
Vers 4 à 6 mois, votre bébé est prêt pour de nouvelles expériences culinaires. Il est temps de titil…
Choisir un lait infantile adapté à son bébé
Au rayon des laits pour bébé, le choix ne manque pas ! Pas facile de savoir ce qui sera le meilleur …
Choisir d'allaiter ou de donner le biberon
Face aux éloges sur l’allaitement maternel, donner le biberon peut être difficile à assumer pour les…