Diversification alimentaire : Bébé découvre de nouvelles saveurs !

Bébé s'initie aux autres aliments avec la diversification alimentaire
2 avis

Vers 4 à 6 mois, votre bébé est prêt pour de nouvelles expériences culinaires. Il est temps de titiller ses papilles gustatives…

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/01/2016

Votre bout de chou doit débuter sa diversification alimentaire entre 4 et 6 mois (révolus). Plus tôt, sa muqueuse intestinale n’est pas prête. Plus tard, le lait (maternel ou infantile) ne suffit plus à répondre à ses besoins. En outre, introduire les aliments à cette période permet de réduire le risque de futures allergies

 

Une phase d’initiation

De 4 à 6 mois, il s’agit surtout d’éveiller le palais de votre bébé aux nouveaux goûts, en petite quantité. L’alimentation principale de votre bébé reste donc le lait maternel ou 1er âge, avec 4 à 5 biberons ou tétées par jour.
Commencez par lui faire expérimenter les légumes et les fruits, cuits et mixés, lors du repas de midi. Proposez-lui à la cuillère, sans insister. S’il est nourri au biberon, vous pouvez éventuellement ajouter l’aliment mixé dedans, tout en proposant en parallèle la cuillère jusqu’à ce qu’il l’accepte. Débutez toujours par une petite dose, puis augmentez progressivement de jour en jour.
Faites-lui découvrir fruits et légumes en alternance au début. Ensuite, une fois qu’il est capable de manger un repas complet, donnez des légumes à midi et proposez des fruits au goûter.

 

Une phase de diversification

De 6 mois à 1 an, votre bébé va manger des aliments de plus en plus variés, aux textures diverses. Il continue toutefois à avoir besoin de 3 à 4 biberons ou tétées par jour (600 ml).  

  • Grande étape : il peut à présent goûter les viandes, les poissons et les œufs, sources de protéines. Ajoutez-en au repas de midi en veillant à ne pas dépasser 10 grammes.

  • Il est aussi temps d’y inclure des féculents (riz, pomme de terre), ainsi que 1 à 2 cuillères à café d’huiles végétales (soja, colza…).

  • S’il ne boit pas assez de lait, vous pouvez lui donner des yaourts et des petits suisses spécial bébé (enrichis) qui l’aideront à couvrir ses besoins en calcium et en fer.

  • Vers 9 mois, plus besoin de mixer. Votre bébé devrait être progressivement capable d’avaler des aliments écrasés et en petits morceaux.

 

Que faire si mon enfant refuse un aliment ?

  • Ne pas le forcer ni lui proposer de récompense.

  • Donner l’exemple en mangeant l’aliment refusé.

  • Continuer à le proposer régulièrement en petite quantité, sans insister.

 

Le menu de bébé vers 6 mois

  • matin : biberon avec céréales.

  • midi : légumes avec viande, poisson, oeufs et laitage.

  • goûter : fruits et biberon.

  • soir : légumes et biberon.

 

Le conseil de votre pharmacien Giphar

La place des farines
À partir de 4 mois (mais pas avant), ajoutez des céréales au biberon le matin et/ou le soir (une cuillère à café par mois d’âge et par jour).
Optez pour les formules avec gluten car il est à présent conseillé de l’introduire entre 4 et 6 mois pour limiter le risque d’intolérance au gluten.

 

À lire aussi

Allaitement ou biberon : un vrai choix ?

Quand diversifier l'alimentation de bébé ?

La diversification alimentaire et l'éveil aux goûts

Votre enfant refuse de manger : comment réagir ?

 

Source
Merci au Dr Julie Lemale, pédiatre dans le Service de Nutrition et Gastroentérologie Pédiatriques de l’hôpital Trousseau (Paris).
 


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/01/2016

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
2 avis

Voir aussi

Choisir un lait infantile adapté à son bébé
Au rayon des laits pour bébé, le choix ne manque pas ! Pas facile de savoir ce qui sera le meilleur …
Choisir d'allaiter ou de donner le biberon
Face aux éloges sur l’allaitement maternel, donner le biberon peut être difficile à assumer pour les…
Reflux et régurgitations chez bébé
Vous vous félicitez, bébé a bien bu ! Vous attendez maintenant le rot avec impatience… Mais déceptio…