Les clefs d'un sommeil réussi !

Conseils pour bien dormir
5 avis

Vous avez du mal à rejoindre les bras de Morphée ? Vous n'êtes pas seul. Un Français sur trois dit souffrir de troubles du sommeil ! Nos conseils pour mieux dormir sans passer par la case somnifères.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julie Luong
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 12/12/2011

Vous avez beau compter les moutons, pas moyen de dormir... Et le réveil qui sonne dans 4 heures... Que faire ? Se jeter sur la boite de somnifères qui traine sur la table de nuit ? Non non non, les somnifères ne doivent être utilisés que ponctuellement pendant 2 ou 3 jours et sur prescription médicale. Mais en aucun cas en continu, en vous servant dans la boite de votre voisine sans avis médical !

 

Comment mieux dormir ?

Quelques bonnes habitudes peuvent vous aider à retrouver le plaisir de vous blottir sous la couette.

  • Vous coucher et vous lever à des heures régulières

  • Pour dormir, il faut être fatigué ! Soyez donc actif pendant la journée et évitez les siestes en fin d'après-midi. 

  • Avant le coucher, optez pour une activité relaxante comme un bain chaud ou un peu de lecture, mais évitez les récits à suspense. A bannir : une activité sportive intense juste avant le coucher. 

  • Soupez tôt et évitez de manger ou boire de trop grandes quantités le soir. 

  • A bannir : café, thé, cola, cacao, alcool et cigarette.

  • Veillez à ce que votre chambre soit bien isolée du bruit et de la lumière.

  • Aérez votre chambre tous les jours et veillez à la maintenir à une température d'environ 18 degrés.

  • N'ayez pas d'attentes irréalistes sur votre durée de sommeil. Si vous allez vous coucher vers 18 heures, vous risquez de vous réveiller en cours de nuit !

 

Au lit depuis une demi-heure et toujours pas endormi ? Levez-vous et faites une activité calme dans une autre pièce. La chambre doit rester associée au sommeil.

 

Somnifères : gare à la dépendance !

Si vos problèmes persistent dans le temps, consultez votre médecin traitant ou un centre spécialisé dans les troubles du sommeil. Si votre insomnie est liée à un événement précis (décès, perte d'un travail...), votre médecin peut vous prescrire ponctuellement des somnifères.

Mais attention à ne pas continuer au delà de la prescription. Utilisés pendant plus de 2 semaines, les somnifères perdent de leur efficacité et peuvent entrainer un phénomène de dépendance. Si vous en consommez à peu près tous les soirs, n'arrêtez pas du jour au lendemain.

Vous pourriez ressentir les symptômes du sevrage : angoisse, problèmes de concentration... et insomnie ! Une situation qui renforce de nombreuses personnes dépendantes dans l'idée qu'elles ne savent pas dormir sans somnifères.

Parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien : ils vous aideront à arrêter en douceur.

 

À lire aussi

Bien dormir

Médicaments et conduite automobile

 

Sources

Résultats de l'enquête "Sommeil et rythme de vie" - INSV/BVA Healthcare - 2009

Article réalisé avec l'aide du Dr Aubert, neurologue spécialisée dans les troubles du sommeil.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julie Luong
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 12/12/2011

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
5 avis

Voir aussi

Ronflement : quelles causes ?
Ce n'est pas parce que le ronflement est un mal fréquent qu'il ne fait pas de mal… Ennemi juré des n…
Face à une insomnie, de nombreuses personnes se tournent vers les somnifères. S’ils peuvent être bén…
Comment traiter une insomnie ?
Pour être en pleine forme, l’essentiel c’est de bien dormir . Pourtant 2/3 des français souffrent de…