Vaincre sa peur de l’avion

Vaincre sa peur de l’avion
2 avis

Irrationnelles, mais puissantes, la peur et la phobie de l’avion peuvent survenir à tout âge, y compris chez les voyageurs chevronnés ! Heureusement, il est possible de les vaincre…

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Candice Leblanc
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 23/07/2015

L’avion est sans conteste le moyen de transport le plus sûr du monde. Sur les 3 milliards de passagers transportés, 1.328 ont trouvé la mort dans un crash en 2014. Avec 453 victimes, 2013 avait été moins meurtrière… À titre de comparaison, les accidents de voiture font 1,24 million de victimes par an… 

 

Peur ou phobie de l’avion ?

Cela n’empêche pas un passager sur cinq d’être plus ou moins stressé à l’idée de prendre l’avion. Il faut toutefois différencier le simple trac du décollage de la véritable phobie.  « La phobie entraîne des mécanismes d'évitement », explique Geneviève Cool, psychologue. « La personne s'efforce d'échapper à la situation angoissante et préfère, par exemple, repousser son départ, l’annuler ou faire 4.000 kilomètres en voiture plutôt que de prendre l'avion… » 

 

De l’angoisse à l’attaque de panique

Si elle y est contrainte et forcée, la personne phobique va appréhender son vol des jours à l’avance, au point d’en perdre le sommeil ou de faire des cauchemars. Le jour J, elle peut présenter des symptômes anxieux : bouffées de chaleur, tremblements, transpiration, palpitations… Elle peut également faire une attaque de panique, un épisode de 10-15 minutes pendant lesquelles ses symptômes sont amplifiés. Terrifiée, elle a l’impression d’une catastrophe imminente…

 

Que faire dans l’immédiat ?

Si vous êtes en pleine crise d’angoisse ou en attaque de panique en plein vol, il y a trois choses à faire :

1. Observez le personnel de bord. Les hôtesses ont-elles l’air agitées, apeurées ? Si pas, tout va bien ! 

2. Pour détourner vos pensées du scénario catastrophe qui tourne en boucle dans votre tête, concentrez-vous sur votre respiration pendant quelques minutes. Sentez l’air rentrer dans vos narines et gonfler votre ventre et le dégonfler à l’expiration. 

3. Fermez les yeux et pensez à un endroit, réel ou imaginaire, où vous aimez être, où vous vous sentez en sécurité. Comment est-il ? Quelle température y fait-il ? Décrivez-le dans les moindres détails.

Ces techniques de relaxation peuvent grandement vous aider sur le moment. Quant aux anxiolytiques, prescrits par un médecin, ils peuvent ponctuellement diminuer vos symptômes, mais ne constituent en aucun cas une solution durable.  

 

Vaincre sa peur à long terme

À long terme, une approche plus approfondie s’impose, car, oui, il est possible de venir à bout d’une phobie de l’avion ! 

  • Plusieurs compagnies aériennes, dont Air France, proposent des stages pour apprendre à gérer la peur de l’avion

  • Une thérapie cognitivo-comportementale est la meilleure option pour comprendre, se confronter et finalement vaincre une phobie. Adressez-vous à des psychologues rompus à ce genre de thérapie. 

 

À lire aussi

Le mal des transports

Les troubles anxieux : quand la peur envahit le quotidien

 

Source

Article réalisé en collaboration avec Geneviève Cool, psychologue

Auteur : Candice Leblanc


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Candice Leblanc
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 23/07/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
2 avis

Voir aussi

La peur de l'eau
Alors que certains attendent les vacances à la plage avec une impatience enfantine, d’autres les red…
Guérir d'une phobie grâce à la thérapie cognitivo-comportementale
Non, les phobies ne sont pas une fatalité ! La TCC – thérapie cognitivo-comportementale – est l’un d…
Se soigner par l'hypnose
Addiction, anxiété pathologique, dépression..., l’hypnose peut être d’un précieux secours pour affro…