Schizophrénie : par qui se faire aider ?

Les intervenants qui viennent en aide aux schizophrènes
0 avis

De multiples intervenants peuvent apporter du soutien aux patients et à leur famille, au quotidien comme dans les phases plus difficiles de la maladie.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julie Luong
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 30/12/2016

Aide au schizophrène : le médecin de famille

Au quotidien, le médecin de famille aide le patient à gérer sa santé dans sa globalité. Son rôle est notamment de faire la part des choses entre les symptômes liés à la schizophrénie et les symptômes liés à d’autres problèmes de santé. Il fait le lien entre le patient, son psychiatre et d’autres spécialistes.

 

Aide au schizophrène : le psychiatre

Le psychiatre est le spécialiste des maladies mentales. C’est lui qui pose le diagnostic de schizophrénie et qui réfléchit avec le patient et sa famille à la prise en charge la plus adéquate. Son rôle est aussi de mettre au point le traitement médicamenteux qui permettra de diminuer les symptômes et la souffrance du patient.

 

Aide au schizophrène : le psychologue

Le psychologue ne prescrit pas de médicaments, mais il peut aider le patient à mieux gérer ses comportements et à mieux appréhender sa schizophrénie. Il est aussi un soutien pour les familles qui se sentent parfois démunies face à la maladie de leur proche.

 

Aide au schizophrène : l'infirmier

L'infirmier psychiatrique aide le patient à gérer son traitement médicamenteux (compliance, effets secondaires, etc.). C’est un intervenant central, notamment en cas d’hospitalisation.

 

Aide au schizophrène : l'ergothérapeute

La schizophrénie rend parfois difficiles les petits gestes de tous les jours : faire les courses, entretenir son logement, se préparer à manger… L'ergothérapeute permet au patient d’acquérir plus d'autonomie dans la gestion du quotidien, en proposant différentes activités manuelles. À l’hôpital, il intervient au sein d'une équipe de soins multidisciplinaire.

 

Aide au schizophrène : l'assistant social

L’insertion sociale est déterminante dans la gestion et l’évolution de la schizophrénie. L’assistant social aide le patient, souvent en rupture, à se réinsérer. Il s’assure que le patient bénéficie des différentes aides (allocations, logement…) auxquelles il a droit. Il est aussi un relais vers les associations de soutien.

 

Aide au schizophrène : le pharmacien

Le pharmacien délivre les traitements prescrits par le psychiatre. Il est donc un interlocuteur complémentaire, qu’il s’agisse des effets secondaires potentiels ou de l'efficacité du traitement dans le contrôle des symptômes. Au quotidien, il peut aussi conseiller le patient par rapport à d’autres problèmes de santé, liés ou non à sa maladie.

 

Les associations pour schizophrènes

Les associations de patients et les groupes de soutien aux familles constituent une aide majeure, tant au niveau pratique que psychologique. Rassemblant des personnes concernées de près par la schizophrénie, elles sont un lieu d’information mais aussi d’échange et de partage d’expériences.

À lire aussi
Schizophrénie : les bons réflexes de l’entourage
La schizophrénie
Les troubles bipolaires


Source
Merci au Pr Christophe Lançon, psychiatre
 


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julie Luong
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 30/12/2016

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Les bonnes attitudes à avoir avec un proche schizophrène
Vivre avec une personne atteinte de schizophrénie est parfois déroutant. Voici quelques attitudes co…
Les symptômes et les traitements de la schizophrénie
La schizophrénie est la psychose la plus fréquente. C’est une maladie mentale grave dont les manifes…