Pourquoi et comment traiter la dépression ?

Les traitements de la dépression
1 avis

Contrairement à une jambe cassée, la dépression ne se voit pas. Mais les souffrances qu’elle engendre sont bien réelles ! C’est pourquoi il est fondamental de la traiter !

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Candice Leblanc
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 28/05/2013

Les dégâts de la dépression

Les symptômes de la dépression peuvent profondément affecter la vie affective, familiale, sociale et professionnelle de la personne dépressive : disputes, isolement, séparation, licenciement, problèmes financiers, etc.
Sans diagnostic ni traitement, la dépression peut avoir des conséquences dramatiques. Si tous les dépressifs n’en meurent pas (heureusement !), on estime que 70 % des suicides sont liés à une dépression - souvent non diagnostiquée et/ou non traitée…  

 

Quels médicaments contre la dépression ?

  • Les antidépresseurs visent à rééquilibrer le fonctionnement de certains neurotransmetteurs (sérotonine, noradrénaline, dopamine, etc.), en cause dans la survenue de la dépression. Ce qui va peu à peu en faire disparaître les symptômes.

Le traitement par antidépresseurs s’étale sur plusieurs mois et ne doit jamais être interrompu, ni diminué sans avis médical. Sous peine de symptômes de sevrage… ou de rechute !

  • Les anxiolytiques agissent de façon ponctuelle sur l’anxiété, un symptôme possible de la dépression, mais ils ne soignent pas cette dernière.  

 

Psychothérapie(s) et dépression(s)

Une psychothérapie est indispensable pour guérir d’une dépression, surtout pour prévenir les récidives. En effet, comprendre les origines de sa dépression et identifier ses vulnérabilités est le meilleur moyen pour rebondir. Et, le cas échéant, éviter de « tomber » à nouveau.
Il existe plusieurs types de psychothérapie : interpersonnelle, psychanalytique, cognitive, etc. La relation patient-thérapeute est très importante. Le courant doit (bien) passer ! Il ne faut donc pas hésiter à en « essayer » plusieurs.  

 

Soigner autrement la dépression ? Attention…

Les huiles essentielles et l’homéopathie peuvent aider à surmonter un coup de blues, voire atténuer l’un ou l’autre symptôme de la dépression. Mais ils ne sauraient suffire à guérir celle-ci ! Idem pour le millepertuis, une plante aux vertus anti-déprime qui peut en outre interférer avec plusieurs types de médicaments… dont certains antidépresseurs ! Demandez d’abord conseil à votre pharmacien.  

À lire aussi
La dépression
Dépression hivernale


Sources
*Interview du Dr Alain Gérard, psychiatre
*Guide du Patient : Comprendre et traiter la dépression. Éditions ViVio.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Candice Leblanc
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 28/05/2013

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

La dépression chez les personnes âgées
En France, on estime qu’entre 55 et 85 ans, près de 1 personne sur 5 est en souffrance psychologique…
Zoothérapie : les animaux, une aide aux traitements
Oui, l’animal peut intervenir dans le traitement de certaines affections ! Il agit comme médiateur e…
Quelle est l'action de la luminothérapie sur la dépression saisonnière ?
La luminothérapie est indiquée pour soulager les symptômes de la dépression saisonnière. Mais commen…