Tabac : à quel point êtes-vous accro ?

Testez votre dépendance à la nicotine
0 avis

Vous pensez à arrêter de fumer. Bien ! Mais avant de vous lancer dans un processus de sevrage, il convient d’évaluer dans quelle mesure vous êtes dépendant(e) à la nicotine.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Candice Leblanc
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/01/2014

Dépendance à la nicotine : les questions

Dans quel délai après le réveil fumez-vous votre première cigarette ?

  • 3 / Moins de 5 minutes

  • 2 / 6 à 30 minutes

  • 1 / 31 à 60 minutes

  • 0 / Après 60 minutes


Est-ce difficile pour vous de ne pas fumer dans les endroits où c’est interdit ?

  • 1 / Oui

  • 0 / Non


Quelle cigarette trouvez-vous la plus indispensable ?

  • 1 / La première de la journée

  • 0 / Une autre


Combien de cigarettes fumez-vous par jour ?

  • 0 / 10 ou moins

  • 1 / 11 à 20

  • 2 / 21 à 30

  • 3 / 1 ou plus


Fumez-vous à intervalles plus rapprochés durant les premières heures de la matinée que durant le reste de la journée ?

  • 1 / Oui

  • 0 / Non


Fumez-vous même si vous êtes malade et alité la majeure partie de la journée ?

  • 1 / Oui   

  • 0 / Non

 

Dépendance au tabac : résultat du test

Maintenant, comptez vos points !

  • De 0 à 2, votre dépendance est très faible, voire nulle.

  • De 3 à 4, votre dépendance est faible.

  • De 5 à 6, votre dépendance est moyenne.

  • De 7 à 10, votre dépendance est (très) forte.

 

Une dépendance peut en cacher une autre !

La nicotine a des effets réels sur le cerveau. Lorsque vous arrêtez, il est possible que vous vous sentiez tendu(e), nerveux(-se), irritable, angoissé(e), déprimé(e) et/ou que vous dormiez mal. Rassurez-vous, ces désagréments sont transitoires et peuvent être réellement soulagés grâce aux substituts nicotiniques, comme les patchs ou les chewing-gums à la nicotine.
Cependant, n’oubliez pas que l’emprise du tabac est également psychique et comportementale. Vous fumez par habitude, pour vous détendre, pour vous concentrer, pour vous donner une contenance en société, pour ne pas grignoter, par mimétisme ou encore parce vous vous ennuyez. Allumer une cigarette dans ces circonstances, c’est cela qu’il vous faudra désapprendre !

 

Pour ou contre la cigarette électronique ?

Depuis quelques mois, la cigarette électronique fait débat. D’aucuns l’accusent de contenir des substances potentiellement cancérigènes. Est-ce vrai ? Impossible à dire : nous n’avons pas encore le recul nécessaire pour confirmer ou infirmer cette hypothèse. Mais une chose est sûre : la cigarette électronique ne contient ni goudron ni monoxyde de carbone, les deux substances les plus dangereuses émises par la combustion du tabac ! À cet égard, elle est certainement un moindre mal…
 

Mille et une raison d'arrêter de fumer !

  • Plusieurs maladies sont liées au tabac : les cancers, les maladies respiratoires et cardio-vasculaires.

  • Le tabac accélère le vieillissement de la peau

  • Le tabagisme passif a des effets néfastes sur les personnes qui nous entourent donc les enfants.

 

À lire aussi

Les idées reçues sur le tabac
Pour arrêter de fumer… Tricotez !
Calculez votre dépendance au tabac (Test de Fagerström)

 

Source
Il s'agit du test mis au point par Karl Orlov Fagerström. Il permet de déterminer le degré de dépendance physique à la nicotine.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Candice Leblanc
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/01/2014

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Les symptômes et les traitements de l'addiction au sport
Parce que l’excès nuit en tout, l’addiction au sport peut avoir de sévères répercussions sur la sant…
Mon pharmacien Giphar coach de mon sevrage tabagique
N’hésitez pas à faire appel à votre pharmacien Giphar pour stopper la cigarette. Et pas seulement po…
Un verre de vin à table, une bière après le sport, une coupe de champagne pour les grands événements…