Cigarette électronique : attention à la nicotine !

La cigarette électronique
6 avis

La cigarette électronique, la solution pour arrêter de fumer ? Pas vraiment ! Une étude révèle que les utilisateurs de cette "fausse" cigarette absorberaient autant de nicotine que les "vrais" fumeurs.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 30/01/2012

Arrêter la cigarette tout en conservant le geste de fumer, la solution paraît idéale pour bon nombre de fumeurs. Ne pas sacrifier sa pause cigarette au boulot, préserver le rituel de fin de repas ou pouvoir tout simplement compter sur un substitut quand l'envie est trop forte... Des arguments de taille qui font que la cigarette électronique fait un tabac !

Et pourtant... Cette nouvelle technique pour arrêter de fumer est décriée par le monde médical et la vente de ce produit est interdite en pharmacie. Une étude vient d'ailleurs corroborer les inquiétudes des médecins : la cigarette électronique ferait absorber autant de nicotine qu'une vraie cigarette !

 

La cigarette électronique, pas un médicament

Principal "attrait" de la cigarette électronique : elle ressemble à son homonyme mais ne contient pas de tabac, ni les milliers de substances toxiques présentes dans sa fumée. A la place, le dispositif produit de la vapeur à inhaler.

Celle-ci provient de cartouches contenant

  • des agents humidificateurs,
  • des saveurs (fruit, menthe... et tabac !),
  • mais aussi dans certains cas de la nicotine, source de l'addiction à la cigarette !

A la différence des substituts nicotiniques vendus en pharmacie, les taux de nicotine présents dans les cigarettes électroniques ne sont pas contrôlés. Aucun de ces dispositifs n'a d'ailleurs jamais été reconnu comme un médicament aidant au sevrage. C'est pourquoi leur vente est interdite en pharmacie. S'ils sont toujours vendus en dehors des officines, l’AFSSaPS (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé) recommande « de ne pas consommer ce type de produit, (qui) expose les utilisateurs à un risque de dépendance primaire. ».

 

Cigarette normale et électronique : même taux de nicotine

  • Jusqu'il y a peu, les seules études réalisées sur la cigarette électronique avaient été peu concluantes. Réalisés en laboratoire, sur des utilisateurs novices qui essayaient brièvement le produit, les tests sanguins montraient que ceux-ci absorbaient peu ou pas de nicotine.
  • Pour la première fois, des chercheurs se sont intéressés à des consommateurs réguliers de cigarettes électroniques. Résultat : le taux de nicotine s'avère alors égal à celui des « vrais » fumeurs !

Une information non négligeable à l’heure où de nombreux gouvernements se prononcent sur la règlementation de la vente des cigarettes électroniques.

 

À lire aussi

Les médicaments contre le tabac
Calculez votre dépendance au tabac
La dépendance au tabac et à la nicotine

 

Sources

*Etter JF, Bullen C., Saliva cotinine levels in users of electronic cigarettes., Eur Respir J. 2011 Nov;38(5):1219-20.
*Communiqué de presse de l'Afsspas sur la cigarette électronique, 30/05/2011 http://www.afssaps.fr/Infos-de-securite/Points-d-information/Cigarette-electronique-Point-d-information


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 30/01/2012

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
6 avis

Voir aussi

Les symptômes et les traitements de l'addiction au sport
Parce que l’excès nuit en tout, l’addiction au sport peut avoir de sévères répercussions sur la sant…
Mon pharmacien Giphar coach de mon sevrage tabagique
N’hésitez pas à faire appel à votre pharmacien Giphar pour stopper la cigarette. Et pas seulement po…
Un verre de vin à table, une bière après le sport, une coupe de champagne pour les grands événements…