La pharyngite

Les symptômes et les traitements de la pharyngite
25 avis

La pharyngite est une maladie très fréquente en hiver, aussi bien chez l’adulte que chez l’enfant. En l’absence de complications, elle guérit spontanément en quelques jours.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Candice Leblanc
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 25/03/2013

Qu’est-ce qu’une pharyngite ?

La pharyngite est une inflammation du pharynx, c’est-à-dire l’arrière de la gorge, derrière le voile du palais.
Cette zone de transit, située entre les fosses nasales et le larynx, est particulièrement vulnérable durant l’hiver.
La pharyngite peut s’accompagner d’une inflammation des fosses nasales. On parle alors de rhino-pharyngite. Il s’agit de l’affection la plus courante chez l’enfant.

 

Quels sont les symptômes d’une pharyngite ?

  • Mal de gorge (partie centrale de la gorge)

  • Gêne à la déglutition des aliments (dysphagie)

  • Fièvre légère à modérée

  • Toux et/ou éternuements (parfois)

  • Nez qui coule (en cas de rhino-pharyngite)

 

Quelles sont les causes d’une pharyngite ?

La pharyngite peut être d’origine virale, bactérienne ou non infectieuse.

  • Dans 40 % des cas, la pharyngite est causée par un virus.  

  • Dans 30 % des cas, la pharyngite est d’origine bactérienne. La principale bactérie en cause est le streptocoque bêta hémolytique du groupe A (GABHS), responsable des possibles complications de la pharyngite.

  • Dans 30 % des cas, aucun agent pathogène (virus ou bactérie) n’est décelé. La pharyngite peut alors être la conséquence d’une allergie, d’une substance irritante (le tabac, par exemple), d’un air trop sec, etc.

 

Diagnostic : pharyngite, angine ou laryngite ?

Avoir mal à la gorge ne signifie pas forcément que vous souffrez d’une pharyngite ! D’autres maladies peuvent être à l’origine d’une gêne ou d’une douleur à la déglutition.

Par exemple :

  • L’angine est une inflammation des amygdales, qui deviennent rouges et enflées. Outre un mal de gorge souvent plus vif que dans une pharyngite, l’angine se caractérise par une fièvre élevée, qui apparaît brutalement, une grande fatigue et un mauvais état général.

  • La laryngite, une inflammation du larynx, peut également induire une gêne à la déglutition. Elle s’accompagne également d’une voix rauque, un enrouement qui peut aller jusqu'à l'extinction de voix.

Il importe de faire la différence entre ces affections, car les soins et traitements diffèrent.

 

Comment soigner une pharyngite ?

Sauf en cas d’infection bactérienne avérée (et encore !), une pharyngite simple ne nécessite PAS d’antibiotiques.
Par contre, vous pouvez recourir à des médicaments dits symptomatiques pour soulager les symptômes de la pharyngite :

  • Contre le mal de gorge spray ou pastilles contenant un antiseptique et un analgésique local. Demandez conseil à votre pharmacien.

  • Contre la fièvre antipyrétique (Paracétamol, par exemple).

 

Vous pouvez également soulager une gorge douloureuse en buvant des boissons chaudes non alcoolisées : thés, tisanes, soupes, bouillons, etc.
Afin de ne pas irriter la gorge davantage, pensez également à humidifier l’air de votre intérieur, avec un humidificateur d’air ou via une coupelle d’eau posée sur le radiateur.

 

Comment évolue une pharyngite ?

  • La guérison : qu’elle soit d’origine virale, bactérienne ou non infectieuse, dans la toute grande majorité des cas, la pharyngite guérit spontanément en 5 à 9 jours.

  • Les complications : il arrive parfois qu’une pharyngite bactérienne (GABHS) évolue en rhinosinusite, otite moyenne aiguë, conjonctivite, troubles respiratoires ou digestifs, etc.

  • Quand s’inquiéter ? Si, malgré les traitements symptomatiques, la fièvre ne diminue pas au bout de 3 jours ou réapparaît après ce délai, si les autres symptômes (toux, nez qui coule, etc.) ne s’améliorent pas, voire s’aggravent ou encore si de nouveaux symptômes apparaissent, consultez un médecin.  


À lire aussi
Comment soigner les maux de gorge par homéopathie
Immunisez-vous contre les maux de l’hiver


Sources
www.conseils-orl.com (avec la collaboration du Dr Frédéric Bouscau-Faure, médecin ORL)
www.ulpmed.u-strasbg.fr
www.antiinfectieux.org


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Candice Leblanc
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 25/03/2013

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
25 avis

Voir aussi

Prévenir les maladies de l'hiver
L'hiver revient avec son cortège de maux qui enflamment le nez, la gorge et les bronches. Avec l'aid…
L'aromathérapie et l'homéopathie contre la pharyngite
La pharyngite vous mène la vie dure ? Cette inflammation de l’arrière-gorge est particulièrement fré…