Insuffisance respiratoire : les bienfaits de l’oxygénothérapie à domicile

0 avis

L’oxygénothérapie permet d’améliorer la survie et la qualité de vie de nombreux patients souffrant d’insuffisance respiratoire. Il existe plusieurs formes d’administration d’oxygène : le choix doit se faire en fonction des besoins du patient et de sa mobilité.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 02/08/2016

Qu’est-ce que l’oxygénothérapie ?

Dans certaines maladies, l’atteinte des poumons ne permet plus au sang de recevoir suffisamment d’oxygène (hypoxémie). Les échanges gazeux avec les différents organes ne sont donc plus assurés, avec comme conséquence une fatigue et un essoufflement importants, même lors des plus petits efforts. Cette insuffisance respiratoire peut apparaître brutalement ou, le plus souvent, progressivement. Le traitement par oxygène (oxygénothérapie) permet d’apporter artificiellement de l’oxygène à l’organisme et d’améliorer ainsi le quotidien de ces patients.

 

Oxygénothérapie : pour qui ?

L’oxygénothérapie de longue durée s’adresse essentiellement aux personnes souffrant d’un manque de souffle sévère dû à une BPCO (broncho-pneumopathie chronique obstructive), une mucoviscidose, une décompensation cardiaque ou une autre  maladie respiratoire.

 

L’oxygénothérapie en pratique

L’oxygène peut être délivré au moyen d’une « lunette à oxygène » (avec embouts au niveau des narines) ou un masque à oxygène, qui couvre le nez et la bouche, avec des ouvertures latérales permettant l’évacuation du gaz expiré.

Il existe différentes sources d’oxygène :  

  • L’oxygène liquide est généralement utilisé pour les patients qui s’absentent régulièrement de leur domicile pendant plus d’une heure.

À partir d’un réservoir (cuve) d’oxygène liquide, ils peuvent remplir un appareil portable qui leur permet de s’absenter de chez eux plusieurs heures d’affilée.

  • L’oxygène gazeux, comprimé en bouteilles, est généralement réservé aux thérapies de courte durée car il est coûteux et nécessite des réapprovisionnements fréquents.

  • Le concentrateur d’oxygène filtre l’oxygène de l’air environnant. Il se présente sous la forme d’un petit caisson sur roulettes et existe en modèle « portable », avec des batteries internes qui permettent un déplacement aisé dans la maison. Son inconvénient principal est le bruit. Le concentrateur d’oxygène s’adresse avant tout aux personnes qui sortent peu. Lors de leurs sorties, elles pourront utiliser de petites bouteilles contenant de l’oxygène médical.

 

Insuffisance respiratoire : les bénéfices de l’oxygénothérapie

Le traitement par oxygène a montré ses bienfaits chez les patients souffrant d’un manque très sévère d’oxygène dû à une BPCO. Une utilisation d’oxygène pendant 15 heures par jour minimum permet d’augmenter la survie et de maintenir certains efforts et déplacements dans la vie quotidienne.
Dans les autres pathologies, l’intérêt principal de l’oxygénothérapie est de permettre le maintien de certaines activités. Assez contraignante, l’oxygénothérapie nécessite une bonne éducation du patient et de l’entourage, de même qu’un suivi médical régulier.  

À lire aussi
L’insuffisance respiratoire

Sources
www.arairlor.asso.fr/docs/patients/Guide%20%20OXY.pdf
www.has-sante.fr/portail/upload/docs/.../rapport_oxygenotherapie.pdf
 


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 02/08/2016

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Les symptômes et les traitements de l'insuffisance respiratoire
Lorsque les poumons ne parviennent plus à oxygéner correctement le sang, des gestes simples comme mo…