La Bronchopneumopathie Chronique Obstructive

Les symptômes de la BPCO
0 avis

La BPCO ou bronchite chronique touche plus de 4 millions de Français et provoque plus de 16 000 décès par an dans notre pays. L'OMS (organisation mondiale de la santé) l'annonce comme 3ème cause de mortalité en 2020 dans le monde.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 02/11/2012

Les premiers symptômes de la Bronchopneumopathie Chronique Obstructive

Essoufflement à l'effort (dyspnée), toux grasse, crachats, sont les caractéristiques d'une bronchite chronique. Ces signes doivent conduire le fumeur à consulter car, en évoluant, la maladie va devenir un véritable handicap, réduisant les activités quotidiennes en raison de l'essoufflement, nécessitant des hospitalisations, allant même jusqu'à une insuffisance respiratoire chronique ou aigüe avec mise sous oxygène en permanence ou au long cours.

 

Les femmes aussi sont concernées par la BPCO

Avec un tabagisme féminin de plus en plus répandu, les femmes ne sont pas épargnées par la BPCO mais, paradoxalement, elles semblent ignorer la dangerosité du tabagisme et c'est parce qu'elles minimisent les premiers symptômes, (toux et expectorations matinales), que la maladie s'installe.
Résultat : c'est seulement un tiers des personnes atteintes de BPCO qui sont diagnostiquées, le plus souvent trop tardivement.

 

Bronchopneumopathie Chronique Obstructive : le dépistage est essentiel

Pour détecter plus précocement la BPCO, un seul moyen : la mesure du souffle. C'est un dépistage indolore qui s'effectue chez le médecin ou chez votre pharmacien, avec un petit appareil simple : le débitmètre de pointe (peak-flow).

Des explorations fonctionnelles respiratoires plus précises pourront être réalisées par un spécialiste (pneumologue).

 

Comment éviter la BPCO ? Simple : ne pas fumer !

C'est, le plus souvent, le tabac qui est le principal responsable de la BPCO : en irritant la muqueuse des bronches, il provoque un épaississement de leur paroi d'où une diminution du souffle due à leur rétrécissement.
Lorsque la maladie est présente, et pour éviter qu'elle ne s'aggrave, l'arrêt du tabac est nécessaire pour empêcher la dégradation de la fonction respiratoire.
D'autres mesures préventives peuvent s'avérer nécessaires : traitement de foyers d'infections chroniques (sinus par exemple), vaccination contre la grippe chaque année, vaccination contre le pneumocoque tous les 4 ans.

 

Les traitements de la BPCO

Après l'arrêt du tabac, les bronchodilatateurs sont indiqués en cas d'essoufflement. Ces médicaments, administrés surtout par voie inhalée, dilatent les bronches pour améliorer le passage de l'air.
Les corticoïdes (par voie inhalée) peuvent également être prescrits pour diminuer l'inflammation des bronches.
Au stade de l'insuffisance respiratoire, l'oxygénothérapie s'avère indispensable (le malade est équipé d'un matériel fixe à son domicile, avec, si nécessaire, de l'oxygène en bouteilles portables afin de permettre au patient de se déplacer)
Enfin, le ré-entraînement à l'effort est utile dans de nombreux cas.

 

Vrai ou faux ?

  • C'est normal pour un fumeur de tousser et cracher le matin.

FAUX : ce sont les premiers signes d'une irritation des bronches qui annoncent la survenue de la BPCO.

  • Je tousse, donc je prends des sirops contre la toux.

FAUX : il faut traiter la cause. Ces médicaments sont le plus souvent inefficaces en cas de BPCO et aggravent la maladie en empêchant l'évacuation des sécrétions ce qui augmente l'essoufflement.

  • Je suis essoufflé, c'est sûrement le cœur.

FAUX : c'est la BPCO qui est la cause la plus fréquente de l'essoufflement des fumeurs.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 02/11/2012

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

L’oxygénothérapie permet d’améliorer la survie et la qualité de vie de nombreux patients souffrant d…
Les bienfaits de la réhabilitation respiratoire dans la BPCO
La réhabilitation respiratoire s’apparente à un véritable programme de remise en forme pour les pers…