Dormez-vous en apnée ?

L'apnée du sommeil
0 avis

Parmi les ronfleurs, certains souffrent sans le savoir d’un syndrome d’apnées du sommeil. Un trouble respiratoire dont les conséquences sur la santé ne sont pas à négliger.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 09/04/2012

Votre conjoint(e) vous réveille régulièrement au son d’un « chéri(e), tu ronfles » ? D’irrépressibles envies de dormir vous assaillent pendant la journée ? Comme 2 à 4% des Français, vous pourriez bien souffrir d’un syndrome d’apnées du sommeil.

 

Ronfleur ronflant

Si tous les ronfleurs ne souffrent pas d’apnées, toutes les personnes qui souffrent d’apnées ronflent. Mais ce ronflement est... particulier ! Il est buccal et non nasal, ce qui le fait ressembler à un « rugissement », suivi d’un bref arrêt de la respiration (l’ apnée) avant la reprise soudaine et bruyante de celle-ci.

 

Pourquoi moi ?

Les apnées du sommeil font intervenir différentes causes :

  • le surpoids constitue un facteur de risque majeur. L’accumulation de graisse au niveau de l’abdomen et du cou, tout comme la perte de tonicité des tissus, ont en effet tendance à entraver la respiration ;

  • la sédentarité : on a constaté que si un patient atteint d'apnées ne perd pas de poids mais augmente son activité physique, ses apnées vont tout de même diminuer... Il y a encore quelques années, on pensait que seul le poids était en cause ;

  • le tabac favorise le relâchement des tissus au niveau des voies respiratoires. Cette perte de tonicité entrave le processus de respiration ;

  • enfin l’âge est également un facteur de risque, les apnées apparaissant généralement entre 45 et 55 ans.

Les apnées peuvent aussi toucher des enfants et des personnes à l’hygiène de vie irréprochable ! Dans ce cas, elles sont généralement liées à des anomalies ORL (végétations par exemple) ou à certaines particularités anatomiques au niveau de la dentition ou de la mâchoire.

 

Quels dangers ?

Le syndrome d’apnées du sommeil ne doit pas être pris à la légère.

  • Il entraîne en effet un sommeil de piètre qualité et provoque par conséquent une fatigue mentale et une somnolence diurnes, qui peuvent se répercuter sur les performances au travail ou la sécurité au volant.

  • Par ailleurs, à cause du manque répété d’oxygène, les artères sont souvent endommagées par le syndrome d’apnées, favorisant ainsi l’hypertension et accroissant le risque cardiovasculaire.

 

Si votre entourage vous accuse de ronfler, si vous êtes fatigué(e) sans raison, si vous avez mal à la tête au réveil, n’hésitez donc pas à consulter : du port d'un masque à oxygène pendant la nuit à l’hygiène de vie, en passant par l’orthodontie et la chirurgie, des solutions existent.

 

A lire aussi

Les clefs d'un sommeil réussi

 

Source

Article réalisé avec l'aide du Dr Robert Poirrier, neurologue spécialiste des troubles du sommeil.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 09/04/2012

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Ronflement : quelles causes ?
Ce n'est pas parce que le ronflement est un mal fréquent qu'il ne fait pas de mal… Ennemi juré des n…
Déterminer l'origine de la fatigue pour s'en débarasser
Il est normal de se sentir fatigué après un effort physique, des examens ou un excès festif. Mais qu…
Les traitements de l'apnée du sommeil
Vous avez trouvé la cause de votre fatigue chronique, vous souffrez d’apnées du sommeil ! Comment re…