Apnées du sommeil : quelles solutions ?

Les traitements de l'apnée du sommeil
2 avis

Vous avez trouvé la cause de votre fatigue chronique, vous souffrez d’apnées du sommeil ! Comment retrouver un sommeil de qualité ?

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 04/03/2013

Apnées du sommeil : quand respirer épuise

Vous avez beau vous coucher tôt, vous vous réveillez chaque matin épuisé, comme si vous n’aviez pas fermé l’œil de la nuit. Et vous savez enfin pourquoi : vous souffrez d’un syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS).

Mais de quoi s'agit-il ? Lorsque vous dormez, vos muscles se relâchent et les parois de votre pharynx ont tendance à se toucher, provoquant de brefs arrêts de votre respiration. À la clé, des mini-éveils de votre cerveau (quelques secondes), qui fragmentent votre sommeil et vous épuisent !

 

Des changements dans l’hygiène de vie

Avant tout, quelques changements dans votre vie peuvent permettre de diminuer l’importance de vos apnées :

  • éviter la prise d'alcool (qui relâche le pharynx) en soirée,

  • suivre un régime chez les personnes en surpoids (pour réduire la graisse de la paroi pharyngée).

 

Traitement : le port d’un masque la nuit

Le traitement de référence des apnées du sommeil est le NCPAP (Nasal Continuous Positive Airway Pressure) : un masque nasal à porter la nuit. Relié à une machine, il insuffle de l’air à une pression positive dans vos voies aériennes supérieures, pour empêcher les parois du pharynx de se toucher.  

 

1) Adapter la pression

En début de traitement, vous bénéficierez d’un suivi régulier de l’équipe médicale afin d’adapter progressivement la pression de l’appareil. Objectif : trouver la mesure qui permet de maintenir le tube respiratoire ouvert et donc de faire disparaitre complètement vos apnées.

 

2) S’habituer au masque

Si ce traitement est très efficace, arriver à dormir avec un masque nasal peut parfois s’avérer difficile car il faut respirer par le nez et non par la bouche. Votre médecin vous aidera à apprendre à changer votre façon de respirer.
Si vous éprouvez des difficultés à dormir avec votre masque, parlez-en à votre médecin, avant de délaisser votre appareil. Il pourra vous proposer d’autres options :

  • le port d’un masque facial (nez-bouche),

  • le port d’un masque narinaire,

  • l’installation d’un humidificateur en cas d’irritation à cause de l’air froid.

 

Apnées : quels autres traitements ?

En cas de réelle intolérance à la NCPAP, votre médecin pourra aussi proposer :

  • une orthèse d'avancée mandibulaire, réalisée par un orthodontiste,

  • une chirurgie maxillaire par un stomatologue.

Ces deux options visent à avancer la mâchoire pour ouvrir les voies respiratoires.
Mais le traitement le plus efficace reste le port du masque.


À lire aussi
Dormez-vous en apnée ?

Source
Interview du Dr Charbel El Khawand, pneumologue


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 04/03/2013

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
2 avis

Voir aussi

Ronflement : quelles causes ?
Ce n'est pas parce que le ronflement est un mal fréquent qu'il ne fait pas de mal… Ennemi juré des n…
Déterminer l'origine de la fatigue pour s'en débarasser
Il est normal de se sentir fatigué après un effort physique, des examens ou un excès festif. Mais qu…
L'apnée du sommeil
Parmi les ronfleurs, certains souffrent sans le savoir d’un syndrome d’apnées du sommeil. Un trouble…