Poux : démêlons le vrai du faux !

Vrai faux sur les poux
1 avis

À propos des poux, les idées reçues grouillent. Sautent-ils ? Témoignent-ils d’une mauvaise hygiène ? Transmettent-ils des maladies ? Faisons le tri !

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Lauranne Garitte
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/09/2016

Les poux préfèrent les cheveux sales

FAUX
Les poux ne sont pas synonymes de mauvaise hygiène. Peu importe que les cheveux soient propres ou sales, les poux sont des parasites du cuir chevelu et aiment s’y nicher. Les cheveux représentent un biotope idéal pour ces parasites qui y trouvent la chaleur, la nourriture et l’humidité nécessaires à leur survie.

 

Les poux sautent de tête en tête

FAUX
Les poux ne savent ni sauter ni voler. Ces parasites possèdent toutefois de minuscules griffes au bout de leurs six pattes. Celles-ci leur permettent de s’accrocher instantanément et instinctivement à tout cheveu qui passe à leur portée. C’est d’ailleurs de cette façon que les poux sont principalement transmis : par un contact direct des têtes. Mais ils s’attrapent également par l’intermédiaire des peignes, brosses, ou par le contact avec des vêtements (bonnets, écharpes…) ou du linge contaminés.

 

Les filles sont plus à risque d’attraper des poux que les garçons

VRAI
Pour une seule raison très simple : les filles ont les cheveux plus longs que les garçons. Leurs cheveux sont donc plus facilement en contact avec ceux des autres, multipliant les risques d’attraper les poux du voisin ou de la voisine. D’où l’intérêt, d’ailleurs, d’attacher les cheveux des fillettes. Par ailleurs, les filles ont également davantage tendance à s’échanger leurs peignes ou leurs brosses.

 

Les poux transmettent des maladies

FAUX
Les poux sont des insectes inoffensifs qui ne transmettent aucune maladie infectieuse. Les seuls symptômes notables sont dermatologiques : démangeaisons du cuir chevelu provoquées par les morsures des poux qui se nourrissent du sang de leur hôte.

 

Les chiens et les chats transmettent les poux

FAUX
Les animaux domestiques ont leurs propres poux et les hommes ne présentent aucun intérêt pour ces parasites qui ne peuvent se reproduire dans nos cheveux. Inversement, il est impossible que nos animaux attrapent nos poux. Inutile donc de traiter toute la famille, en cas d’infestation de poux spécifiques chez un de nos animaux domestiques ou de traiter son chien lorsque des membres de la famille ont des poux.

 

Le conseil de votre pharmacien Giphar

Comment en venir à bout ?
Pour prévenir les poux chez vos enfants, commencez par une bonne surveillance. Toutes les semaines, examinez le cuir chevelu de votre bambin, avec un peigne anti-poux ou à l’œil nu. Ensuite, lorsque la présence de poux vivants est avérée, choisissez le traitement qui vous convient le mieux :

  • un traitement agissant comme un insecticide (à base de malathion et de dérivés de pyréthrine) ou étouffant les poux (à base de diméthicone, d’isopropyl et de cyclométhicone). Il se présente sous forme de lotion ou de spray. Il est déconseillé aux enfants en bas âge, aux femmes enceintes et aux asthmatiques. Demandez conseil à votre pharmacien ;

  • un traitement naturel, à base d’huiles essentielles et d’extraits végétaux, se présente sous forme de lotion. Ces produits doivent être appliqués méticuleusement sur toute la chevelure.

Pour que ces produits fassent leur effet, n’oubliez pas de renouveler l’application une semaine après la première, sans quoi l’éradication n’aura pas lieu. En effet, le premier shampooing ne permet pas d’éliminer les lentes qui, après une semaine, deviennent des poux adultes. Pour renforcer l’efficacité du traitement, utilisez également un peigne à poux manuel en passant sur chaque mèche sans en oublier aucune. Par ailleurs, il est important de traiter toute la famille en même temps ainsi que l’environnement à l’aide de sprays spécialement conçus à cet effet. Il est également conseillé de laver draps, écharpes, bonnets, peluches, etc. à 60°C.

 

À lire aussi

Comment se prémunir des poux ?
Poux : la guerre est déclarée !

Devenez incollable sur les poux !


Source

Merci au Dr Arezki Izri, parasitologue au CHU Paris Seine-Saint-Denis.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Lauranne Garitte
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/09/2016

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Eliminer les poux
C’est la rentrée ! Un retour à l’école qui s’accompagne aussi de celui de l’ennemi juré de tous les …
Comment se débarasser des poux ?
Bien qu’ils soient sans danger pour nos charmantes têtes blondes, les démangeaisons que les poux occ…
Les traitements anti-poux
Les poux sont les vedettes de chaque rentrée scolaire. En septembre, les enfants ne sont pas les seu…