La Goutte

La crise de goutte
23 avis

La goutte est une maladie due à un excès d'acide urique dans le sang. Souvent considérée comme une maladie des bons vivants, la goutte n'est pas réservée aux gros mangeurs.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 26/01/2015

La goutte, ça fait mal.

La crise de goutte est très douloureuse et seules les personnes ayant eu une crise peuvent savoir ce que c'est.
Elle se manifeste par des douleurs articulaires intenses occasionnées par la précipitation de cristaux d'urate de sodium autour de l'articulation qui devient chaude, rouge et gonflée.
Elle se déclenche souvent en fin de nuit (3-4 heures du matin) et la douleur est telle qu'elle réveille la personne.
Sa localisation est généralement le gros orteil mais peut aussi concerner le genou, la main ou la hanche.
Elle démarre progressivement, évolue progressivement pour devenir insupportable (le malade ne supporte plus ses draps).
Une crise peut durer une journée comme plusieurs semaines.
 

A quoi est elle due ?

L'acide urique est un déchet naturel qui circule normalement dans l'organisme et résulte de la vie et la mort de nos millions de cellules.
Notre organisme élimine normalement l'acide urique par le biais de nos reins et celui-ci se retrouve en quantité importante dans les urines.
Quelquefois cette belle mécanique peut se gripper et l'accumulation d'acide urique dans l'organisme peut déclencher une crise de goutte par précipitation de cristaux d'urate de sodium au niveau des articulations.
 

Pourquoi a-t-on trop d'acide urique ?

La goutte peut être « primitive » car due à une fabrication trop importante ou alors une élimination insuffisante de celui-ci.
On trouve souvent à l'origine de ce type de goutte, des antécédents familiaux.
Bien souvent ces malades ont un bon coup de fourchette, ou alors la crise de goutte peut être consécutive à d'autres pathologies comme :

  • L'insuffisance rénale
  • Leucémie, hémorragie hémolytique, cancer
  • Le psoriasis
  • Effort musculaire intense, acidose lactique
  • Diabète
  • ou aussi la prise de certains médicaments comme les diurétiques, les anticancéreux.
     

Comment se déclare la goutte ?

Souvent l'événement déclenchant de la crise est anodin :

  • un traumatisme (coup)
  • une mauvaise alimentation (alcool, repas copieux) ou un problème d'alimentation (boulimie, jeûne prolongé)
     

Comment évolue la goutte ?

La goutte « primitive » a une évolution lente, avec des crises qui se multiplient surtout après des repas copieux, des épisodes de fatigue, de stress.
Si rien n'est fait entre deux crises, les accès de gouttes vont devenir de plus en plus fréquents avec apparition au fil du temps de déformations (nodules) blanchâtres articulaires ou sous cutanées appelées « tophi » qui sont en réalité des dépôts de cristaux d'acide urique.
L'acide urique peut également précipiter au niveau des voies urinaires et dans ce cas on parle de calculs urinaires avec pour conséquences douloureuses des coliques néphrétiques également très douloureuses.
Mais le plus grave, ce sont les conséquences rénales avec insuffisance rénale.
 

Que faut-il faire en cas de crise de goutte ?

Première chose à faire, c'est de boire beaucoup de préférence une eau bicarbonatée genre « Vichy ».
Puis en même temps prendre rendez-vous chez votre médecin pour faire un bilan sanguin (dosage de l'acide urique).
Une crise de goutte non traitée disparaîtra au bout de quelques jours mais si vous ne la prenez pas en charge, les réapparitions seront de plus en plus fréquentes et douloureuses.
Donc consultez obligatoirement après chaque crise.

Votre médecin pourra soulager la crise en prescrivant des produits anti douleurs et de la colchicine ;
voir nos fiches médicaments puis tapez dans la classe thérapeutique les médicaments de la goutte.

 

Comment éviter une crise de goutte ?


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 26/01/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
23 avis

Voir aussi

Les bienfaits de la cryothérapie corps entier et du cryosauna
En exposant tout ou partie du corps à un froid intense, la cryothérapie permet d’obtenir des résulta…
Les effets bénéfiques du froid sur le corps humain
Bien utilisé, le froid extrême a des effets bénéfiques sur le corps humain. Ces dernières années, de…
Atteintes musculaires et douleurs articulaires
Premières "victimes" en cas de chute ou d'accident, sur-sollicités par toutes sortes d'activités quo…