Cryothérapie : la nouvelle médecine du froid

Les effets bénéfiques du froid sur le corps humain
0 avis

Bien utilisé, le froid extrême a des effets bénéfiques sur le corps humain. Ces dernières années, de nouvelles technologies se sont développées pour traiter différents symptômes et certaines affections, notamment en médecine esthétique et en médecine du sport

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Candice Leblanc
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/01/2017

Un sac de glaçons sur un hématome, des tranches de concombre sur les cernes, un jet d’eau froide sur les jambes lourdes…, ces remèdes de grand-mère exploitent les vertus du froid. Mais en quoi consistent-elles ? Comment s’expliquent leurs effets sur le corps ?

 

Quand le corps a froid

Des températures trop basses peuvent être dangereuses pour la santé. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle l’organisme réagit au froid. L’hypothalamus est la région du cerveau qui gère, entre autres, la thermorégulation. Il réceptionne les informations sur l’environnement extérieur (fait-il chaud ? froid ?) et, en fonction des besoins, ordonne au corps de transpirer, frissonner, etc. Objectif : maintenir notre température interne aux alentours de 37 °C. « Quand le corps humain est exposé à un froid extrême, il va vouloir protéger les organes vitaux… quitte à délaisser les extrémités (1) », explique Jean-Robert Filliard, docteur en sciences du sport et président de la Société française de cryothérapie corps entier. « La fréquence cardiaque diminue, la tension artérielle augmente et les vaisseaux se resserrent (vasoconstriction). » Quand les conditions redeviennent normales, ces réactions au froid sont immédiatement suivies par les phénomènes inverses : le cœur bat plus vite, les vaisseaux se dilatent et le sang irrigue et oxygène muscles et organes de plus belle. Voilà comment la cryothérapie (traitement par le froid) accélère la récupération des sportifs, par exemple.

 

Le froid : anti-inflammatoire et antidouleur

Le froid a aussi des vertus anti-inflammatoires. « L’inflammation d’un tissu (peau, tendon, muscle, etc.) va de pair avec une augmentation de sa température », poursuit Jean-Robert Filliard. « Si vous mettez du froid sur une peau rouge et chaude, la température cutanée va forcément baisser. »
Mieux : non seulement le froid « éteint » le feu inflammatoire, mais il ralentit aussi le message de la douleur, véhiculé par les nerfs. Bref, il engourdit ! Le froid a donc également un effet antidouleur.     
Vieux comme le monde, le froid comme traitement a un bel avenir devant lui !

 

Le froid, tueur de graisses ?

Il y a quelques années, des chercheurs de l’université de Harvard (USA) ont constaté que les enfants obèses qui mangeaient beaucoup de glaces avaient l’intérieur des joues « creusées ». Et pour cause : le froid peut détruire les cellules graisseuses. Cette découverte a ouvert la voie au développement de la « lipocryolyse », une technique d’amincissement localisé, aujourd’hui très utilisée en médecine esthétique. Concrètement, l’applicateur de la machine « aspire » un bourrelet et diffuse un froid intense pendant une heure. En « gelant » les cellules graisseuses, on provoque leur « suicide » (apoptose) et, dans les 12 semaines qui suivent, leur évacuation par voie lymphatique. La technique n’est pas donnée (500 à 600 € par application), mais promet 25 à 40 % de cellules graisseuses en moins sur la zone traitée. Bémol : elle ne fonctionne pas chez tout le monde…
 

À lire aussi

Cryothérapie : les traitements par le froid

Comprendre la cryothérapie

 

Source

(1) C’est l’une des raisons pour lesquelles les gens perdus en montagne développent des engelures (brûlures par le froid) aux pieds ou aux mains, par exemple.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Candice Leblanc
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/01/2017

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Les bienfaits de la cryothérapie corps entier et du cryosauna
En exposant tout ou partie du corps à un froid intense, la cryothérapie permet d’obtenir des résulta…
Atteintes musculaires et douleurs articulaires
Premières "victimes" en cas de chute ou d'accident, sur-sollicités par toutes sortes d'activités quo…
Les bienfaits de la kiné proprioceptive dans la perte de la proprioception
Blessure sportive, mauvaise posture, perte d’équilibre…, autant de situations qui peuvent vous amene…